Sports : Une véritable légende du monde du sport québécois s'est éteinte

Une véritable légende du monde du sport québécois s'est éteinte

Repose en paix...

Publié le par Grands titres dans Sports
Partager sur Facebook
11 11 Partages

Les amateurs de baseball du Québec ont pu revivre la frénésie d'un bon match de balle, cette semaine, alors que le Stade olympique a accueilli plus de 50 000 spectateurs, lundi et mardi, pour deux matchs pré-saison des Blue Jays de Toronto.

Mais jeudi, cette allégresse s'est transformée en grande tristesse, alors qu'on apprend le décès de celui qui a été la première véritable vedette des Expos de Montréal: Rusty Staub.

L'ancien voltigeur des Expos a rendu l'âme dans un centre hospitalier du sud de la Floride, après une défaillance de plusieurs organes, dans la nuit de mercredi à jeudi. Staub aurait fêté ses 74 bougies, ce dimanche 1er avril.

On savait depuis le début du mois de mars que le bon Rusty se trouvait dans un état critique, suite à une infection staphylocoque qui a engendré une insuffisance rénale, selon les informations rapportées par le New York Daily News. Staub se serait évanoui alors qu'il se trouvait sur un terrain de golf. Il a été transporté d'urgence à l'hôpital où il est arrivé dans un état affaibli et très déshydraté. 

L'ancien des Expos avait également subi une crise cardiaque au mois d'octobre 2015 au moment où il se trouvait dans un avion pour un vol entre l'Irlande et New York. L'appareil avait dû rebrousser chemin pour que Staub puisse être soigné avant qu'il ne soit trop tard.

Au cours de sa glorieuse carrière, Rusty Staub a été nommé six fois sur l'équipe d'étoiles du baseball majeur, dont trois fois alors qu'il portait l'uniforme des Expos. Il restera à jamais dans les annales du baseball majeur lui qui a été le tout premier joueur de l'histoire à avoir obtenu au moins 500 coups sûrs avec quatre formations différentes. Il est également l'un des rares joueurs de l'histoire à avoir frappé des circuits avant l'âge de 20 ans et après l'âge de 40 ans.

Il est le tout premier joueur de l'histoire des Expos qui a vu son chandail être retiré. C'est le 15 mai 1993 que son numéro 10 a été hissé dans les hauteurs du Stade Olympique.

Toutes nos pensées à la famille et aux proches en ces temps difficiles. Et merci, Rusty, pour tous les grands moments que tu nous auras fait vivre!

Repose en paix.

Partager sur Facebook
11 11 Partages

Source: La Presse
Crédit Photo: Fotolia