Sports : Des révélations qui ne font pas l'unanimité, concernant Carey Price

Des révélations qui ne font pas l'unanimité, concernant Carey Price

Des doutes légitimes...

Publié le par Grands titres dans Sports
Partager sur Facebook
51 51 Partages

On a eu droit à étonnantes révélations concernant Carey Price, samedi. Sur les ondes de TVA Sports, la journaliste Élizabeth Rancourt a révélé que le gardien vedette avait souffert de fatigue chronique, en début de saison, ce qui pourrait expliquer le fait que Price ait connu un début de saison tout simplement horrible.

On se rappelle tous que Carey Price n'était pas l'ombre de lui-même en début de saison. Le gardien vedette accumulait les défaites et affichait des statistiques pitoyables. Voilà qui était bien étonnant pour celui qui était considéré comme le meilleur gardien au monde, il n'y a pas si longtemps. 

De nombreuses rumeurs ont circulé, notamment concernant des problèmes dans sa vie personnelle.

Mais selon les informations rapportées dans l'avant-match de la Super soirée, samedi soir, c'est plutôt un problème de nutrition qui a créé le tout.

«J'étais toujours fatigué, a confié le gardien du Tricolore à TVA Sports. Un gars qui mange bien et qui dort bien comme moi n'est pas supposé être fatigué comme je l'étais.»

Sa femme, Angela, l'a alors convaincu d'embaucher Jean-François Gaudreau, son conseiller en alimentation pour tenter de régler le problème.

«Quand Carey est venu me voir, il avait un gros problème de récupération, a indiqué Gaudreau. Il croyait qu'il allait être en mesure de s'en sortir, mais plus la saison avançait, c'était de pire en pire. On a remarqué après des prises de sang qu'il avait des carences en vitamines D et B12, notamment.»

C'est à ce moment que le Canadien a tout simplement décidé de sortir Carey Price des buts et de lui donner le temps de se reposer, en invoquant une blessure mineure.

Depuis novembre, il a donc commencé un nouveau plan alimentaire.

«En trois semaines seulement, j'ai remarqué une grande différence au niveau de mon énergie», a avoué Price.

On doit admettre que le gardien n'est plus le même, depuis son retour, lui qui a retrouvé la forme des beaux jours. 

Avant la blessure et le changement de plan alimentaire, il affichait un rendement de 3-7-1 et un taux d'efficacité de ,877. Depuis son retour, Price présente un dossier de 10-8-3 et un taux d'efficacité de ,923.

Les explications pourraient avoir du sens. Mais de nombreux partisans ont soulevé des doutes. Si c'est bel et bien le cas, pourquoi est-ce que le Canadien n'a pas tout simplement dit la vérité, plutôt que de laisser planer le doute en parlant d'une blessure mineure au bas du corps?

La question se pose...

Voici certains commentaires qui ont été publiés:

«Le CH a est bien innocent de ne pas l avoir dit aux monde plutôt que de berner tout le monde et laisser de nombreuses rumeurs courir. Ouf, méchante organisation de merde ou c'est encore des mensonge peut-être. On ne sait pus qui croire avec ces menteurs»

«Encore d’la bullsh*t qui nous garoche pour excuser le beau prince Carey pour qu’on continue à l’aimer pis acheter des billets pour aller les voir. Pcq y commence a voir que le monde se désintéresse de toute leur niaiserie.»

Partager sur Facebook
51 51 Partages

Source: TVA Sports
Crédit Photo: Instagram