Politique : Un ministre souhaite que les fêtes musulmanes deviennent des jours fériés reconnus par l'État

Un ministre souhaite que les fêtes musulmanes deviennent des jours fériés reconnus par l'État

Thomas de Maiziere a ouvert la porte à ce que l'État reconnaisse les fêtes musulmanes.

Publié le par Grands titres dans Politique
Partager sur Facebook
27,172 27.2k Partages

Le ministre de l'Intérieur allemand, Thomas de Maiziere a ouvert la porte à ce que l'État reconnaisse les fêtes musulmanes. 

«Je suis prêt à discuter de la possibilité d'introduire les fêtes musulmanes comme étant des jours fériés», a dit le ministre plus tôt cette semaine, en ajoutant que les autorités «pourraient probablement faire cela facilement».

Thomas de Maiziere ne voit pas pourquoi les fêtes musulmanes ne pourraient pas être considérées comme étant des jours fériés si des fêtes catholiques le sont, particulièrement dans les endroits où vivent plusieurs musulmans. 

Mais sa proposition a été vivement critiquée dans son propre parti ainsi que par ses adversaires politiques. 

«Notre héritage catholique est non négociable», a rétoqué le président de l'Union chrétienne-sociale en Bavière, Alexander Dobrindt. «L'introduction de fêtes musulmanes dans le calendrier de jours fériés reconnus par l'État est hors de question!»

Manfred Weber de l'Union chrétienne-sociale en Bavière a déclaré qu'une telle mesure freinerait l'intégration des musulmans en Allemagne. Mais Aiman Mazyek, du Conseil Central des Musulmans d'Allemagne, croit le contraire. Selon lui, la reconnaissance du calendrier musulmans serait un signe de «compréhension mutuelle ainsi que d'une bonne cohabitation» des différentes cultures. 

Thomas de Maiziere a aussi reçu l'appui du président du Parti social-démocrate, Martin Schulz, qui croit que cette proposition devrait être étudiée.

Partager sur Facebook
27,172 27.2k Partages

Source: RT · Crédit Photo: Adobe Stock