Politique : Donald Trump accepte de négocier avec la Corée du Nord, mais à une condition

Donald Trump accepte de négocier avec la Corée du Nord, mais à une condition

Tous les détails ici...

Publié le par Grands titres dans Politique
Partager sur Facebook
27 27 Partages

Alors que les tensions entre les États-Unis et la Corée du Nord sont extrêmement tendues, la diplomatie américaine a affirmé, dimanche, qu'elle serait prête à discuter avec le régime de Kim Jong-Un, à condition que la Corée du Nord arrête complètement ses essais nucléaires.

C'est l'ambassadrice américaine à l'ONU, Nikki Haley, qui a fait cette annone, dimanche.

«Ils doivent arrêter leurs essais. Ils doivent être d'accord pour parler de l'interdiction de leurs armes nucléaires, avant toute discussion», a-t-elle déclaré sur les ondes de ABC News.

«Cela ne va pas se faire du jour au lendemain. Donald Trump a indiqué que nous pourrions parler à un moment avec la Corée du Nord, mais beaucoup de choses doivent se passer avant», a-t-elle ajouté.

Samedi, Donald Trump avait affirmé qu'il serait prêt à s'entretenir avec son homologue nord-coréen, alors qu'un espoir d'une détente entre les deux Corées est apparu, suite à une discussion concernant la participation éventuelle de la Corée du Nord aux Jeux olympiques.

Pyongyang a procédé à de nombreux essais nucléaires au cours des derniers mois. Et dans son message du Nouvel An, Kim Jong-Un a affirmé que le pays avait finalement atteint son but d'accéder au statut de puissance nucléaire.

«Il est très important que nous ne le laissions pas devenir si arrogant qu'il ne réalise pas ce qui arriverait réellement s'il lançait une guerre nucléaire», a-t-elle dit, en évoquant Kim Jong-Un.

Partager sur Facebook
27 27 Partages

Source: TVA Nouvelles
Crédit Photo: Keystone Press Agency