Nouvelles générales : Une trafiquante d'enfants se retrouve en prison et lorsque les autres détenues apprennent ce qu'elle a fait, c'est la catastrophe.

Une trafiquante d'enfants se retrouve en prison et lorsque les autres détenues apprennent ce qu'elle a fait, c'est la catastrophe.

Tous les détails ici.

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
643 643 Partages

Carolann Gallon est en prison après avoir été reconnue coupable de leurre d'enfants et son derrière les barreaux est extrêmement pénible jusqu'à maintenant. La femme de 23 ans était une pièce importante d'un stratagème visant à attirer de jeunes filles dans les griffes d'un groupe de pédophiles, qui a abusé de plusieurs centaines de filles. 

C'est connu, les abuseurs d'enfants ne sont pas très appréciés en prison et Gallon l'a appris à ses dépends. Lorsque les autres détenues ont appris pourquoi elle avait été condamnée, ils l'ont sévèrement battue. Elle a préalablement été transférée d'une unité à l'autre parce qu'elle se faisait constamment menacer et insulter et elle a finalement appelé son père pour lui dire qu'elle avait été victime d'une violente attaque. 

Carolann Gallon s'est fait donner une sévère correction en prison lorsque les autres détenues ont appris pourquoi elle était là.

Son père a été secoué lorsqu'elle lui a dit qu'elle avait été attaquée.

Son père déplore la situation et mentionne que sa fille n'aurait pas dû être emprisonnée, puisqu'elle est était elle aussi une victime du gang. Il croit donc qu'elle était elle aussi sous l'emprise du groupe ou bien qu'elle a carrément été forcée d'agir de la sorte.

Plusieurs hommes ont aussi été arrêtés et emprisonnés en lien avec cette histoire:

Selon les informations révélées par la court, le gang de prédateurs s'attaquait à de jeunes femmes et les amenait dans des fêtes lors desquelles elles étaient droguées et violées. Gallon a plaidé coupable à trois chefs d'accusation de trafic humain dans un but d'exploitation sexuelle.  

Elle a laissé une victime ayant des difficultés d'apprentissage entre les mains d'un dangereux violeur et il semble qu'elle occupait une place assez importante au sein du réseau. Elle paie maintenant le prix pour ses actions et il y a fort à parier qu'elle n'est pas sortie de l'auberge, puisque ses codétenues ont l'intention de lui rendre la vie très difficile. 

Partager sur Facebook
643 643 Partages

Source: Daily Mail · Crédit Photo: Daily Mail