Nouvelles générales : Une mère lance à la blague qu'elle va vendre son fils sur les médias sociaux, puis elle est accusée de trafic humain

Une mère lance à la blague qu'elle va vendre son fils sur les médias sociaux, puis elle est accusée de trafic humain

Les services de protection de l'enfance se sont présentés à son travail quelques jours après qu'elle ait fait cette blague.

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
420 420 Partages

Faites attention quand vous lancez une blague sur les médias sociaux!

La mère de famille et journaliste Alex McDaniel a écrit «Enfant de 3 ans à vendre, 12$ ou meilleure offre» sur Twitter après une journée particulièrement difficile. 

Quelques jours plus tard, les services de protection de l'enfance se sont présentés à son travail, dans le Mississippi. 

Un homme anonyme aurait dénoncé la jeune femme pour avoir tenté de vendre son fils, ajoutant que la mère avait un passé connu en santé mentale.

Les policiers ont retiré que le fils d'Alex de l'école pour s'assurer que sa mère ne l'avait pas maltraité ou mis sa vie en danger. Ils ne se sont pas dit qu'une personne ayant l'intention de vendre un humain pour vrai ne l'aurait pas fait sur Twitter et certainement pas pour 12$. 

Un employé des services de protection de l'enfance a même visité le domicile d'Alex pour inspecter les lieux. 

La jeune femme a engagé un avocat qui a pu aider à ce que ce dossier soit abandonné après quelques jours. 

«Tout le monde a un travail à faire et je ne les blâme pas pour avoir fait ce qu'ils croyaient être la meilleure chose à faire en de pareilles circonstances», a expliqué Alex. 

«Mais alors que personne ne peut me dire qui a logé l'appel au départ, c'est difficile pour moi de voir toute cette histoire comme un simple malentendu ou quelqu'un qui n'aurait pas compris mon sens de l'humour. Je n'ai aucune preuve qu'il s'agit d'une attaque personnelle, mais les ennemis sont courants dans mon domaine d'emploi. Ça semble incroyable d'une personne puisse détester mes opinions à un point tel qu'elle décide de s'attaquer à ma famille, mais ça ne me semble pas irréaliste.» 

Partager sur Facebook
420 420 Partages

Source: Mirror · Crédit Photo: capture d'écran