Nouvelles générales : Une mannequin fonde sa compagnie de maillots de bain... Son autre gagne-pain pourrait la mener tout droit en prison.

Une mannequin fonde sa compagnie de maillots de bain... Son autre gagne-pain pourrait la mener tout droit en prison.

Détails ici...

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
87 87 Partages

La mannequin Raquel Petit, fondatrice de la populaire marque de maillots de bain de luxe Petitkini, fait présentement face à de sérieuses accusations et risque d'aboutir en prison. 

Elle a été formellement accusée d'avoir importé des stéroïdes en Australie de juillet 2015 à novembre 2016 et elle fait maintenant face à des charges de trafic ainsi que de possession de substance interdite. 

Par le passé, elle avait été liée à un homme reconnu coupable d'avoir poignardé un autre homme à mort en 2013 et si rien n'indique qu'elle avait quoi que ce soit à voir dans cet événement, c'est maintenant à son tour de se retrouver dans l'eau chaude. 

On lui reproche d'avoir importé une ''quantité commerciale'' de stéroïdes et la femme de 24 ans devra tenter de prouver son innocence lors de sa prochaine apparition en court en mars 2018.

 

En-dehors de sa carrière de mannequin, Raquel Petit est une star des médias sociaux et est suivie par 151 000 personnes sur Instagram. Ses abonnés ne s'attendaient certainement pas à ce que de telles accusations finissent par être portées contre elle...

Partager sur Facebook
87 87 Partages

Source: Daily Mail · Crédit Photo: Instagram