Nouvelles générales : Une jeune femme séquestrée, torturée et menacée de mort pendant près d'un an au Canada

Une jeune femme séquestrée, torturée et menacée de mort pendant près d'un an au Canada

Absolument horrible!

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
1,219 1.2k Partages

Une histoire absolument horrible a pris fin, la semaine dernière, alors que trois membres d'une même famille ont été arrêtés, à Kingston en Ontario. Ils sont accusés d'avoir séquestré, torturé et menacé de mort une jeune femme américaine, pendant près d'un an.

La victime est venue vivre au Canada après avoir épousé son mari, en 2017, selon les informations rendues publiques par la police de Kingston. Elle a emménagé chez son époux, qui habitait avec ses parents et son frère, dans la ville de Kingston, située au sud-ouest de la capitale fédérale canadienne, Ottawa.

Rapidement après avoir emménagé, les choses ont commencé à mal tourner pour la victime. Elle s'est vue confisquer son passeport, les membres de sa belle-famille lui ont interdit de sortir sans être accompagnée et ses appels téléphoniques étaient espionnés, tout comme ses déplacements dans la maison. 

Le tout a commencé à dégénérer au mois d'avril dernier alors que la jeune femme a commencé à recevoir des sévices corporels. Elle a été frappée à plusieurs reprises, elle s'est fait tirer les cheveux et elle a reçu des menaces de mort.

Au mois de juillet 2018, elle a été brûlée avec des pinces chauffées au rouge. C'est à ce moment que la victime a réussi à s'échapper de l'enfer dans lequel elle vivait depuis plusieurs mois déjà. Elle a alors réussi à entrer en contact avec un avocat et elle a raconté son histoire aux policiers.

C'est le 12 juillet que le service de police de la Ville de Kingston a procédé à une fouille chez les suspects et que des arrestations ont eu lieu. Le mari de la victime, âgé de 29 ans, a été arrêté, tout comme sa mère - 52 ans - et son frère - 27 ans.

Des accusations ont été déposées pour séquestration, voies de fait armée et menaces de mort.

Une chance que la jeune femme a réussi à se sortir de cet enfer juste à temps, parce que la situation aurait réellement pu dégénérer. Imaginez cette pauvre femme qui se trouvait seule, loin de sa famille et ses amis, après avoir tout laissé pour l'homme qu'elle aimait.

Espérons maintenant que les suspects recevront la peine qu'ils méritent pour les gestes horribles qu'ils ont posés.

Partager sur Facebook
1,219 1.2k Partages

Source: TVA Nouvelles
Crédit Photo: Fotolia