Nouvelles générales : Une infirmière décapite son fils de 7 ans quelques jours après avoir été libérée d'un hôpital psychiatrique

Une infirmière décapite son fils de 7 ans quelques jours après avoir été libérée d'un hôpital psychiatrique

Horrible...

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
90 90 Partages

Une mère de famille a assassiné son propre fils de 7 ans quelques jours seulement après avoir reçu son congé d'un hôpital psychiatrique à Rochester, dans l'ouest de l'État de New York. Ça ne faisait que 10 jours qu'elle avait été libérée lorsqu'elle est passée à l'acte et les détails de l'histoire donnent froid dans le dos. 

Hanane Mouhib a été arrêtée après que son fils de 7 ans ait été retrouvé mort jeudi dernier à l'intérieur de la maison familiale et elle a rapidement été accusée de meurtre au second degré. Trois appels distincts ont été placés au 911 en provenance du domicile lors de la soirée fatidique, l'un rapportant une femme suicidaire armée d'un couteau. 

Lorsque les policiers sont arrivés sur place, ils ont dû utiliser du poivre de Cayenne ainsi qu'un pistolet à impulsion afin de forcer la femme de 36 ans à déposer son couteau. Il était cependant trop tard, puisqu'elle avait déjà eu le temps d'assassiner le pauvre petit garçon. Elle l'avait poignardé dans le haut du dos et lui avait complètement tranché la gorge à l'aide d'un gros couteau de cuisine. 

Selon ce qui est rapporté, son mari, son fils de 10 ans et sa belle-mère se trouvaient à l'intérieur de la maison au moment de l'horrible drame. Ils ont cependant tous été pris par surprise par l'attaque, alors que rien n'indiquait que la mère était sur le point de poser un geste aussi horrible selon la police. Elle avait fait trois séjours à l'hôpital au courant du mois de mars, dont deux dans une institution psychiatrique.

Pour l'instant, les autorités n'ont trouvé aucun motif pour expliquer ce qui s'est passé:

''Il n'y a rien qui indique que ce soit pour des motifs religieux ou culturels. Il n'y a pas la moindre explication pour nous.'' 

Le petit garçon, Abraham Cardenas, n'était âgé que de 10 ans et était en première année du primaire. Le personnel de son école le décrit comme étant un petit garçon qui ''illuminait la pièce aussitôt qu'il y entrait.'' 

Sa mort est une véritable tragédie et des spécialistes seront présents sur place à son école lundi prochain, afin d'accompagner les autres élèves à travers cette lourde épreuve. 

Hanane Mouhib demeurera en détention jusqu'au début des procédures le 11 avril prochain. 

Partager sur Facebook
90 90 Partages

Source: Daily Mail · Crédit Photo: Daily Mail