Nouvelles générales : Une femme tue 15 membres de sa belle famille en tentant d'empoisonner son mari

Une femme tue 15 membres de sa belle famille en tentant d'empoisonner son mari

Tous les détails ici.

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
6 6 Partages

Une Pakistanaise de 21 ans s'est retrouvée dans un mariage forcé avec un homme de 25 ans et comme l'idée ne lui plaisait pas du tout, elle a décidé de prendre les grands moyens afin de l'éliminer complètement de la carte. 

Elle était amoureuse d'un autre homme et deux mois après le mariage, elle a tenté de tuer son époux en empoisonnant son lait. Le hic, c'est qu'il ne l'a jamais bu... C'est sa mère qui a utilisé le liquide infecté afin de concocter un breuvage traditionnel qui a été servi à 27 membres de la familles. Ils ont commencé à montrer des symptômes d'empoisonnement quelques minutes après la consommation du liquide.

15 d'entre eux sont maintenant décédés, alors que les 12 autres sont dans un état critique et luttent pour leur vie. 

Aasia Bibi a été arrêtée après avoir empoisonné à mort 15 membres de sa belle famille. 

Cette image montre l'une des 15 victimes sous une couverture.

La femme s'est fait arrêter en compagnie de l'homme qu'elle aime vraiment. 

Il est rapporté que quelques jours après le mariage forcé, elle était tellement malheureuse qu'elle a décidé de retourner chez ses parents. Ces derniers l'ont cependant forcée à rentrer auprès de son mari. Ne sachant plus comment s'en sortir, elle a donc commencé à planifier le meurtre de son conjoint et 15 personnes ont perdu la vie de façon accidentelle. 

Des gens se sont impliqués afin de creuser les tombes des 15 personnes décédées. 

Aasia a mentionné que c'était l'idée de son amoureux et qu'elle n'avait pas mis le poison dans le verre de lait. Elle a cependant admis avoir joué un rôle important dans cette histoire. Sa tante a elle aussi été placés en état d'arrêt par rapport à cette histoire. 

Les mariages forcés sont encore très fréquents au Pakistan, malgré la récente mise en place de lois plus sévères à cet effet. 

Partager sur Facebook
6 6 Partages

Source: Daily Mail · Crédit Photo: Daily Mail