Nouvelles générales : Une femme est violemment battue par son mari, qui la forçait à manger des photos de ses proches

Une femme est violemment battue par son mari, qui la forçait à manger des photos de ses proches

Tous les détails ici.

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
4 4 Partages

Une victime de violence conjugale a accepté de sortir du silence afin de partager sa sombre expérience et son récit est particulièrement choquant...

Charlotte Rooks a dû endurer les pires sévices pendant sa relation avec Craig Thomas et selon le juge qui siégeait dans cette cause, il s'agissait du pire cas de violence domestique qu'il avait vu de sa vie. 

La victime raconte que tout allait à merveille au début et qu'il était particulièrement attentionné envers elle. Il passait même la voir à son travail de temps à autre pour la réconforter lorsqu'elle était triste et c'est ensuite que la dynamique de violence s'est installée dans leur couple. 

Il l'a frappée au visage une première fois pendant une dispute et plus le temps avançait, plus l'homme était agressif et violent. Il la forçait à dormir en se tenant debout et lui lançait des objets au visage alors qu'elle était endormie.

Lorsque sa mère adoptive de Charlotte est décédée, Thomas l'a obligée à manger toutes les photos d'elle qu'elle possédait. Il l'a aussi forcée à manger une bague qui avait une valeur sentimentale pour elle. 

,

Il se mettait parfois à la frapper au visage en voiture sans la moindre raison. À un certain point, elle n'allait plus travailler en raison de ses blessures et n'arrivait plus à payer ses factures. Elle a été expulsée de son logement et a dû emménager chez son agresseur. 

Il était de plus en plus violent avec elle et elle a finalement décidé de s'échapper de chez lui, puisque la situation n'était plus du tout supportable. Il la gardait captive dans sa maison, mais sa chance s'est finalement présentée et elle a pris la fuite pour se rendre à l'hôpital, alors qu'elle était très mal en point. 

L'homme avait carrément menacé de la tuer et de donner le SIDA à son fils... C'est une infirmière qui aura finalement réussi à la convaincre de dénoncer son agresseur et ce dernier a écopé de 10 ans de prison pour ses actes. Le juge n'avait jamais vu un cas aussi violent de toute sa carrière... 

Elle a choisi de parler de son histoire afin d'inciter les autres victimes à dénoncer leur agresseur et si ça peut donner le courage à une seule personne de s'en sortir, ça en aura valu la peine.

Si vous êtes victimes de violence conjugale, ne gardez pas le silence... Il y a plein de gens et d'organismes qui attendent votre appel pour vous aider. 

Partager sur Facebook
4 4 Partages

Source: Daily Mirror · Crédit Photo: Daily Mirror