Nouvelles générales : Une femme de 26 ans vend sa virginité afin de pouvoir démarrer sa propre entreprise

Une femme de 26 ans vend sa virginité afin de pouvoir démarrer sa propre entreprise

Tous les détails ici...

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
144 144 Partages

Jasmin, 26 ans, a décidé de mettre sa virginité à l'enchère afin d'amasser les fonds suffisants pour pouvoir partir sa propre entreprise. La résidente de Londres a déjà reçu une offre de 90 000£ en échange de ses services sexuelles et elle croit qu'elle pourra amasser beaucoup plus si elle continue d'attendre. 

La jeune femme, qui refuse de dévoiler son nom de famille, a mentionné en entrevue que ses parents sont d'accord pour dire qu'il s'agit d'une bonne idée de vendre sa virginité au lieu d'attendre que la bonne personne se présente:

''Je respecte les femmes traditionnelles et qui veulent attendre après le mariage pour le sexe. J'étais l'une d'elles. Je voulais vraiment attendre pour la bonne personne. Mais je ne veux plus attendre. J'ai donc choisi une autre façon qui me rendra heureuse. Je suis convaincue de ma décision.''

L'agence d'escortes qui gère le tout affirme qu'elle peut fournir un certificat prouvant qu'elle est bel et bien vierge. L'acheteur est cependant invité à amener son propre docteur au moment de la transaction afin d'avoir une deuxième opinion. 

L'homme qui gère l'agence mentionne qu'il s'agit d'une occasion unique:

''Une femme peut donner sa virginité une seule fois dans toute sa vie et dans son cas, ça fait 26 ans qu'elle la préserve. Sa virginité n'est pas seulement rare, elle est aussi unique.''

Il empochera 20% du montant total pour ses services et mentionne qu'il s'assurera sa sécurité du début à la fin du processus. 

De son côté, Jasmin affirme que l'argent empoché lui permettra de partir sa propre entreprise et d'avancer dans la vie. Elle se soucie peu de ce dont les gens pensent:

''Les valeurs traditionnelles en lien avec la virginité son totalement passée date. Je crois j'ai le droit de choisir ce que je ferai avec mon corps et j'en ai assez d'attendre après la bonne personne.''

Le tout se déroulera dans un hôtel en Allemagne, puisque ce genre de transaction est légal dans ce pays.

Partager sur Facebook
144 144 Partages

Source: Daily Mail
Crédit Photo: Daily Mail