Nouvelles générales : Une étudiante de 16 ans se suicide quelques heures après avoir été violée par un groupe de 8 hommes

Une étudiante de 16 ans se suicide quelques heures après avoir été violée par un groupe de 8 hommes

Horrible...

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
225 225 Partages

Les agressions sexuels et les viols collectifs sont des problèmes récurrents en Inde et même si le gouvernement tente d'agir à cet effet, de violentes agressions continuent de survenir sur une base régulière. Nous apprenons justement qu'une adolescente de 16 ans s'est enlevée la vie dernièrement, quelques heures seulement après avoir été la cible d'un viol collectif, commis par un groupe de 8 hommes. 

Les parents de la jeune fille étaient sortis dimanche dernier et par conséquent, elle était complètement seule à la maison. À la tombée de la nuit, un groupe de 8 hommes s'est présenté à son domicile afin de la kidnapper et ils ont ensuite amenée leur victime dans un secteur isolé, afin de mettre leur horrible plan à exécution. 

Selon ce qui est rapporté, ils l'ont ensuite violée à tour de rôle, avant de retourner la déposer tout près de son domicile après l'agression. Le matin suivant, la jeune fille a été retrouvée en bien mauvais état par son cousin et ce dernier l'a aidé à rentrer à la maison. 

Elle lui a raconté ce qu'elle avait vécu et le cousin a alors contacté les parents de la victime afin de les inviter à porter plainte contre le groupe d'agresseurs. 

Une plainte a officiellement été déposée, mais la jeune fille était dévastée parce ce qu'elle avait vécu et n'en pouvait plus. Un peu plus tard ce jour-là, sa famille a découvert son corps sans vie à l'intérieur de la maison. Elle s'est enlevée la vie par pendaison, alors qu'elle était complètement seule. 

Inconsolable, son père a admis qu'il ressentait de la culpabilité en lien avec le décès de sa fille:

''Nous nous blâmons pour l'avoir laissée seule.''

La victime a été agressée par des garçons de son village et selon ce qui est rapporté, les familles des agresseurs auraient tenté d'exercer de la pression sur le père afin qu'il abandonne les accusations. Le tout aurait même mené à une altercation physique entre les familles et le père, mais ce dernier refuse de se laisser faire:

''Nous voulons que les accusés reçoivent la peine de mort.''

Les 8 suspects ont déjà été identifiés et la police tente donc maintenant de les retrouver afin qu'ils soient jugés pour leurs actions. 

Partager sur Facebook
225 225 Partages

Source: Daily Mirror
Crédit Photo: Daily Mirror