Nouvelles générales : Une entreprise phare du Québec quitte la province dans la controverse
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Une entreprise phare du Québec quitte la province dans la controverse

Appel au boycott massif

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
53 53 Partages

C'est la fin pour le fabricant de peinture Sico au Québec alors que l'entreprise a annoncé qu'elle ferma vers septembre 2019 son usine du secteur de Beauport, à Québec, en plus de fermer son centre de distribution de la région de Montréal. Des fermetures qui devraient se traduire par des pertes de 125 emplois. L'entreprise a décidé de délocalisé ses activités en Ontario, suscitant beaucoup de grogne au Québec.

Le premier ministre François Legault a notamment suggéré de boycotter les produits de l'entreprise, en réponse à leur décision.

« Cela m'achale, je vous avoue, je ne sais pas si les Québécois doivent continuer à acheter de la Sico qui n'est pas (fabriquée) au Québec », a-t-il affirmé, jeudi. « Je pense que les Québécois doivent être sensibles à l'achat local, donc, acheter des produits qui sont fabriqués au Québec », a expliqué le premier ministre.

C'est une affirmation lourde de sens de la part de François Legault qui a lui-même siégé sur le conseil d'administration de l'entreprise qui a été fondée au Québec en 1937. L'entreprise est passée aux mains de la compagnie hollandaise AzkoNobel en 2006, avant d'être vendue à l'entreprise américaine PPG en 2013.

La société mère a confirmé sa décision par une réaction dans laquelle le nom Sico n’apparaît pas.

« La fermeture des installations aura lieu en septembre 2019 et touchera environ 125 employés. Cette décision difficile est nécessaire afin de rester compétitifs sur le marché », a exploqué la porte-parole Greta Edgar.

Sico en quelques dates

1937: Peintures Sico inc. voit le jour lorsque Roméo Fillion et Marcel Deslauriers deviennent partenaires. Ils achètent de l’équipement à Arthur Sicard qu’ils font ensuite livrer à Québec; débute alors la production de peintures et de vernis commerciaux et industriels. Les premières années sont difficiles pour l’entreprise qui est elle aussi touchée par la crise économique qui frappe le Québec.

1942: Le 21 décembre, un énorme brasier détruit l’équipement de l’entreprise et Sico est forcée de déménager. Malgré le feu, Sico jouit d’un certain élan et commence à se faire un nom au sein de l’industrie.

1964: À Longueuil, sur un terrain de 300 000 pieds carrés, Sico procède à la construction d’une usine dotée de l’équipement le plus moderne qui soit pour la fabrication de produits et grâce à laquelle elle augmente aussi son espace d’entreposage.

2012: Sico célèbre ses 75 ans et continue d’innover en proposant de nouveaux outils Web, un présentoir de couleurs rafraîchi et un produit révolutionnaire qui sera lancé au cours des mois qui suivront...

2013: Sico se joint à PPG Revêtements Architecturaux lorsque cette dernière fait l'acquisition de toutes les marques affiliées à AkzoNobel. Il faut dire qu'avec une devise comme « Bringing innovation to surface », PPG Revêtements Architecturaux abonde dans le même sens que Sico. Cette dernière lance d'ailleurs une gamme novatrice de produits de peintures durables : Sico ÉvolutionMD.

Partager sur Facebook
53 53 Partages

Source: La Presse
Crédit Photo: Ayoye