Nouvelles générales : Une enseignante de 29 ans est accusée d'avoir posé un acte sexuel sur un élève de 14 ans

Une enseignante de 29 ans est accusée d'avoir posé un acte sexuel sur un élève de 14 ans

Détails ici...

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
173 173 Partages

Une enseignante dans une école secondaire a été accusée d'avoir posé un crime sexuel et d'avoir mis le bien-être d'un enfant en péril, vendredi dernier. 

Selon ce qui est rapporté, Dori Myers fait face à de graves accusations, pour des gestes qu'elle aurait posés à l'endroit d'un jeune élève de 14 ans en tant que figure d'autorité dans une école secondaire du Bronx. 

On l'accuse de s'être adonnée à du sexe oral avec le jeune homme en question et un témoin rapporte aussi l'avoir vue alors qu'elle lui donnait un massage à la présumée victime. L'enseignante de 28 ans nie catégoriquement avoir posé des gestes déplacés envers l'un de ses étudiants. 

Selon le New York Post, c'est le jeune homme lui-même qui aurait raconté le fil des événements à l'un de ses amis, qui aurait ensuite averti la direction de l'école. Cette dernière a immédiatement contacté la police afin qu'une enquête soit menée. 

Il ne semble pas y avoir de preuves concrètes pour l'instant, mais les traces qu'elle a laissées sur les réseaux sociaux n'aideront certainement pas sa cause. Elle était très familière avec ses élève sur Facebook et n'hésitait pas à se mêler à eux, un peu comme s'il s'agissait de ses amis. On a aussi pu la voir portant des chandails provocants (faisant la promotion de la consommation d'alcool) et boire du champagne à même la bouteille sur son profil. Les images ont cependant été effacées depuis. 

L'accusée est mariée avec un homme faisant partie du service de police de Rockland County:

Comme mentionné précédemment, elle a nié le tout via son avocat et a été libérée en attendant la suite des procédures.

Elle n'a pas encore été renvoyée de son milieu de travail, mais s'est vue assigner à des tâches qui n'impliquent pas d'être en contact avec les élèves. 

L'enquête suit son cours. 

Partager sur Facebook
173 173 Partages

Source: Daily Mail · Crédit Photo: Daily Mail