Nouvelles générales : Un psychiatre condamné pour homicide involontaire quand son patient schizophrène s'échappe et tue un passant

Un psychiatre condamné pour homicide involontaire quand son patient schizophrène s'échappe et tue un passant

Le psychiatre portera sa cause en appel, mardi.

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
53 53 Partages

Lekhraj Gujadhur, un psychiare de l'hôpital de Saint-Egrève, en France, a été condamné à 18 mois d'emprisonnement le 14 décembre 2016 pour avoir autorisé une sortie à son patient schizophrène, Jean-Pierre Guillaud. 

Jean-Pierre Guillaud, 56 ans, s'est rendu au centre-ville en transports en commun et il a acheté un couteau de poche dans une quincaillerie. En sortant de la boutique, il a attaqué le premier passant. Il a ainsi tué Luc Meunier, un étudiant de 26 ans. Lorsqu'il a été interrogé par les policiers, Jean-Pierre Guillaud a affirmé avoir entendu des voix qui l'ont incité à tuer quelqu'un. 

Considéré comme étant inoffensif par les médecins, Jean-Pierre Guillaud était lourdement médicamenté. Il a été reconnu non responsable criminellement et la justice s'est alors tournée vers son psychiatre qui avait autorisé sa sortie. 

Même si Jean-Pierre Guillaud avait des antécédants de violence, Lekhraj Gujadhur soutient qu'il était impossible de prévoir que son patient attaquerait ainsi un passant. Le psychiatre portera sa cause en appel, mardi. Il pourrait alors être reconnu non coupable ou voir sa sentence prolongée de 10 ans. 

Partager sur Facebook
53 53 Partages

Source: LCI · Crédit Photo: Adobe Stock