Nouvelles générales : Un médecin congédié à cause de sa barbe considérée comme une «atteinte à la laïcité»

Un médecin congédié à cause de sa barbe considérée comme une «atteinte à la laïcité»

La direction lui a demandé de tailler sa barbe, mais le médecin a refusé.

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
1,039 1.0k Partages

Un médecin effectuant un stage de spécialisation en chirurgie viscérale s'est présenté à l'hôpital «avec le visage couvert d'une barbe particulièrement imposante». 

La direction lui a demandé de tailler sa barbe «perçue par les membres du personnel comme un signe d'appartenance religieuse», en 2013. Il était aucentre hospitalier de Saint-Denis, en France, dans le cadre d'une convention avec le National Liver Institute de l'université égyptienne de Menoufia.

Mais l'homme a refusé «borné à invoquer le respect de sa vie privée, sans pour autant nier que son apparence physique était de nature à manifester ostensiblement un engagement religieux».

La cour administrative d'appel de Versailles a rendu son jugement le 19 décembre dernier en disant que les circonstances donnent raison à l'hôpital, mais qu'une barbe «même longue» ne peut pas être considérée à elle seule comme un signe d'appartenance religieuse. 

Nawel Gafsia, l'avocate du médecin-stagiaire qui a maintenant 35 ans, veut contester cette décision. 

«On en est à débattre des centimètres de poils au menton des gens pour savoir s'il y a atteinte à la laïcité», a-t-elle déploré.

Partager sur Facebook
1,039 1.0k Partages

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: Capture d'écran