Nouvelles générales : Un journaliste de Radio-Canada en furie après sa visite au Stade olympique

Un journaliste de Radio-Canada en furie après sa visite au Stade olympique

Il n'était pas content...

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
64 64 Partages

L'Impact de Montréal faisait sa grande rentrée montréalaise, samedi, alors que l'équipe recevait la visite du Toronto FC dans ce qui était son premier match à domicile de la saison. Et les quelques 26 000 personnes qui s'étaient déplacées au Stade olympique ont été choyées puisque le onze montréalais l'a emporté 1-0 face à la puissante équipe torontoise, championne en titre de la MLS.

Mais si tous les ingrédients semblent avoir été en place pour un après-midi au Stade olympique, le journaliste de Radio-Canada Marc-André Masson, lui, en avait gros sur le coeur.

Voici le message qu'il a publié sur son compte Twitter, samedi.

«Voulez-vous manquer le coup d’envoi d’un match de l’Impact ? Pas de souci, la spectaculaire incompétence de la Régie des installations olympiques (RIO) et de son stationnement s’en charge!»

Visiblement, il n'était pas content...

Sur Twitter, le Parc olympique a répondu à l'animateur de RDI Matin pour s'excuser de la situation.

«Désolé de votre mauvaise expérience. Nous avons 5 entrées de stationnement qui mènent au Stade. Nous avons mis la procédure d’accès au Stade en page d’accueil de notre site, dans notre infolettre ainsi que dans un courriel envoyé à tous les détenteurs de billets.»

La réponse n'a pas eu l'effet escompté, puisque Marc-André Masson en a rajouté une couche, toujours sur son compte Twitter.

«Aucun signaleur pour montrer que 4 d’entre elles étaient déjà complètes. Voulez-vous que je vous parle des 45 min d’attente à la sortie de P3 avant l’arrivée de préposés?»

Voici l'échange en question sur Twitter:

Un internaute a décidé de s'en mêler, en partageant sa propre histoire concernant le match de samedi.

Voici le message qu'un partisan de l'Impact nommé Sylvain Dicaire a partagé sur sa page Facebook, en réponse au premier Tweet de Marc-André Masson.

«Drôle pcq nous on a décidé de stationner au stade pcq on était tard. Arrivé à 14:40! On a rien manqué. Si vous êtes arrivé plus tard que nous, c'est peut-être pas la RIO et son stationnement le problème.»

Voilà un message qui n'a pas fait rire Masson, qui a tout simplement répondu «Pense pas.»

Voici le Tweet en question.

Jeisson Vargas a inscrit le seul but de la rencontre pour permettre au nouvel entraîneur-chef de l'Impact, le Français Rémi Garde, d'inscrire une toute première victoire avec sa nouvelle équipe.

Partager sur Facebook
64 64 Partages

Source: Twitter · Crédit Photo: Facebook