Nouvelles générales : Un homme suce le gros orteil d'une inconnue en bateau, puis la traite de frigide

Un homme suce le gros orteil d'une inconnue en bateau, puis la traite de frigide

L'homme, qui avait consommé plusieurs boissons, a décidé de sucer le gros orteil d'une femme qui était assise.

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
36 36 Partages

Steven Shore, 32 ans, était sur le navire Pride of Hull alors qu'il revenait d'un voyage d'affaires en Hollande, plus tôt cette année. 

L'homme, qui avait consommé plusieurs boissons, a décidé de sucer le gros orteil d'une femme qui était assise dans le lounge. 

Elle a immédiatement réagi en criant: «Ne me touchez pas!» 

L'homme a alors répondu «Ne sois pas une salope frigide», tel que rapporté par le Hull Daily. Puis il a ajouté qu'il pourrait s'occuper d'elle avant de dire que ce n'était que des blagues. 

Steven Shore a alors frappé les fesses de son amie qui était debout à côté en train de parler à un groupe d'hommes. «Ne me touchez pas!»  a hurlé à son tour la deuxième femme. 

L'homme a ensuite placé sa main sur une chaise en invitant la femme à s'asseoir près de lui. La femme était très en colère et elle lui a dit d'être plus respectueux. Elle lui a aussi dit qu'elle avait un fils du même âge que lui. 

Steven Shore a commencé à s'impatienter en répétant qu'il ne faisait que des blagues. Il a alors décidé de montrer son torse nu en touchant les cheveux de la femme et son épaule. Elle a donc repoussé sa main. 

Les femmes ont dénoncé Steven Shore à la sécurité, mais l'homme a continué ses comportements déplacés. L'homme a été placé dans la «salle de médiation» où il a détruit un matelas. 

Steven Shore a plaidé coupable aux chefs d'accusation d'agressions sexuelles et de dommage criminel. Son avocat a tenté d'expliquer les comportements de l'homme par son état d'ébriété et ses tentatives maladroites de faire de l'humour. 

L'homme devra purger sa sentence de 9 mois dans la communauté, mais le juge lui a servi un avertissement très clair. 

«Si vous continuez de vous comporter ainsi, quelqu'un va finir par vous battre.» 

Partager sur Facebook
36 36 Partages

Source: Mirror
Crédit Photo: Courtoisie