Nouvelles générales : Un homme gravement blessé par un pitbull, à Montréal

Un homme gravement blessé par un pitbull, à Montréal

Une histoire qui risque de relancer le débat

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
486 486 Partages

Une inquiétante histoire a eu lieu, vendredi, à Montréal, alors qu'un homme a été gravement blessé après avoir été attaqué par un chien de type pitbull. C'est le propriétaire d'un immeuble de la rue Currateau, dans l'arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, qui a été sonner chez l'un de ses locataires, vendredi soir. Au moment où l'homme a cogné à la porte, le chien du locataire aurait violemment sauté sur l'homme.

C'est vers 17h45 que l'incident a eu lieu, selon ce que rapporte TVA Nouvelles. 

«J’ai été réveillé par des grands cris de ma colocataire, c’était terrible», a raconté le propriétaire du chien dans un entretien avec Le Journal de Montréal. «Ça fait trois ans que je l’ai et il n’a jamais fait ça. Il est en quarantaine, mais je vais devoir aller le faire piquer, c’est clair.»

L'homme aurait été blessé sérieusement au visage.

«On ne connait pas encore les circonstances ayant mené à cet incident. Nous avons déclenché le protocole en matière animale. C’est un service de contrôle animalier municipal qui va décider des démarches entourant l’animal», a affirmé l’agente Véronique Comtois du SPVM, dont les propos sont rapportés par TVA Nouvelles.

Un garçon de deux ans défiguré par un pitbull

Un autre cas de violence envers un humain risque de relancer le débat, alors qu'un jeune garçon de deux ans a été attaqué par un pitbull à Aylmer, au cours des derniers jours. Le petit Hugo et sa mère, Cléothilde Lefebvre-Bergeron revenaient paisiblement du parc lorsqu'un chien de type pitbull a attaqué l'enfant qui se trouvait sans sa poussette. 

En entrevue avec Radio-Canada, la mère a raconté:

«Il est arrivé comme une balle, vers nous, on était les seuls dans la rue. Il n'a même pas eu deux secondes d'hésitation, c'était instantané, ce n'était même pas de jeu. Mon fils n'a même pas eu le temps de bouger.»

Le père de l'enfant a pour sa part affirmé que le chien se promenait sans laisse et était gardé chez les parents du propriétaire. La maman a réussi à repousser le chien une première fois, mais il est revenu à la charge.

«J'ai fait ce que j'ai pu dans les circonstances, mais aucune mère ne devrait avoir à faire ça, jamais.»

Le petit Hugo a été chanceux, lui qui s'en est sorti avec des blessures au bras, à la joue et à la lèvre supérieure qui ont nécessité des points de suture.

«Quelques centimètres plus haut et ça aurait pu être l'oeil, et quelques centimètres plus bas, ça aurait pu être la gorge, donc on est chanceux dans notre malchance.»

Une chance, le petit garçon est désormais de retour à la maison et hors de danger.

Partager sur Facebook
486 486 Partages

Source: TVA Nouvelles
Crédit Photo: Fotolia