Nouvelles générales : Un homme filme un femme à moitié nue en train de s'injecter de l’héroïne devant chez lui

Un homme filme un femme à moitié nue en train de s'injecter de l’héroïne devant chez lui

Wow...

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
1,497 1.5k Partages

Le propriétaire d'un logement avait placé une caméra de surveillance braquée sur sa porte afin de surveiller ce qui se passait chez lui et il a eu la surprise de sa vie en regardant les images à distance. Il venait de recevoir une alerte sur son cellulaire puisque la caméra avait capté du mouvement et lorsqu'il s'est branché sur l'appareil, il y avait une femme à moitié nue en train de s'injecter de l’héroïne devant sa porte. 

Il s'est empressé de retourner chez lui et à son arrivée, la femme ainsi que ses deux amis avaient déjà quitté les lieux. 

Ce n'était pas la première fois qu'une telle situation se produisait et c'est pourquoi l'homme a décidé de placer une caméra. Il diffuse ensuite les images sur le web afin d'embarrasser les personnes qui se font prendre. Il a même affiché des photos du genre à des endroits où tout le monde peut les voir. 

Après avoir rapporté plusieurs incidents au conseil de ville, on lui a demandé de cesser cette pratique immédiatement et l'homme a l'impression qu'on protège davantage les criminels que les propriétaires. Il ajoute que le fait de se faire justice lui-même a connu beaucoup de succès. 

L'établissement est situé dans le nord de Londres.

L'homme a affiché un message indiquant aux toxicomanes qu'ils sont filmés et qu'ils seront exposés s'ils osent se droguer devant chez lui. 

L'homme pose des affiches dans le secteur afin d'humilier les personnes qu'il attrape sur caméra. 

De son côté, la ville mentionne qu'elle prend la situation très au sérieux et que les gens peuvent rapporter ce genre de situation via leur site web. 

L'homme dépasse-t-il complètement les bornes ou est-il dans son droit selon vous? Voyez la vidéo au bas.

Partager sur Facebook
1,497 1.5k Partages

Source: Daily Mail · Crédit Photo: Daily Mail