Nouvelles générales : Un homme de 26 ans viole une femme de 72 ans et l'étouffe avec son oreiller
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Un homme de 26 ans viole une femme de 72 ans et l'étouffe avec son oreiller

Détails ici...

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
344 344 Partages

Les personnes aînées sont plus vulnérables et par conséquent, ils peuvent représenter des cibles de choix pour les gens mal intentionnés. On entend régulièrement de véritables histoires d'horreurs impliquant des personnes âgées et certains tentent de profiter de leur vulnérabilité, afin de les abuser de façon lâche et cruelle. Et certaines de ces histoires sont plus particulièrement horrifiantes... 

Un homme de 26 ans a violé et tué la pauvre Jane Hings, âgée de 72 ans au Royaume-Uni... Selon ce qui est rapporté, Craig Keogh s'est introduit chez sa victime en pleine nuit alors qu'il revenait d'une soirée et l'a agressée sexuellement, avant de l'étouffer à mort avec son oreiller. Il était sous l'effet de drogues et alcool lorsqu'il est passé à l'acte et la pauvre femme, fragile, n'a pas eu la moindre chance contre lui. 

Le crime suscite beaucoup de colère et c'est encore pire, lorsqu'on sait que la victime connaissait son agresseur avant l'horrible tragédie. À l'occasion, Craig Keogh allait marcher les chiens de la vieille dame et on peut donc en comprendre qu'elle avait confiance en lui, puisqu'elle était à l'aise de lui confier ses animaux. 

Il fait maintenant face à des accusations de viol et de meurtre. Lors du procès, la procureure de la couronne a mentionné qu'il avait violé sa victime à deux reprises, avant de voler toutes les bagues qu'elle portait à ses doigts, dont sa bague de mariage. Après avoir tué la pauvre dame sans défense, il a aussi volé son sac à main ainsi que divers objets qui se trouvaient à l'intérieur de sa résidence. 

Ce sont deux donneurs de soins qui ont découvert le cadavre. Ils la visitaient pour l'aider, puisqu'elle était très fragile et représentait un risque important de chute. C'est d'ailleurs pourquoi elle faisait appel à d'autres personnes pour promener ses chiens; elle n'en avait plus la force. 

L'ADN du garçon a été prélevé à l'intérieur du corps de la victime et sa casquette a été retrouvée derrière le lit sur lequel la dépouille se trouvait. 

Craig Keogh a mentionné aux enquêteurs qu'il s'était entendu avec la victime afin qu'il se présente chez elle ce soir-là. Il a même été jusqu'à dire qu'elle le payait en échange de rapports sexuels. On a cependant pu voir qu'il était entré chez la vieille dame par la porte arrière, à l'aide d'images captées par une caméra de surveillance. 

Des témoins qui l'ont vu au courant de la soirée ont aussi rapporté qu'il était très agressif et bruyant. Il aurait brisé un miroir de voiture, arraché des fleurs au sol et sauté sur un véhicule stationné en bordure de route. 

Il continue de nier toutes les accusations, malgré les preuves accablantes qui pèsent contre lui. 

Le procès se poursuivra au courant des prochaines semaines. 

Partager sur Facebook
344 344 Partages

Source: Daily Mail
Crédit Photo: Daily Mail