Nouvelles générales : Un garçon tue son ex-copine, mais c'est ce qu'il fait ensuite avec son cadavre qui choque le plus

Un garçon tue son ex-copine, mais c'est ce qu'il fait ensuite avec son cadavre qui choque le plus

Tous les détails ici.

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
34 34 Partages

Un jeune étudiant russe de 19 ans a assassiné son ex-copine de façon brutale et il a détaillé le récit sordide de ses actes dans un message en ligne, juste avant de s'enlever la vie. C'est la jalousie qui l'a poussé à agir ainsi et les détails de l'histoire sont particulièrement troublants. 

Il était terriblement jaloux parce que son ex-copine, âgée elle aussi de 19 ans, fréquentait d'autres hommes depuis qu'ils n'était plus ensemble et il a décidé de se venger de la pire des façons. Il a raconté sa version des faits juste avant de se pendre dans l'appartement qu'il partageait avec la victime:

''Elle est entrée à la maison, j'étais dans la cuisine et elle est allée à sa chambre. Je l'ai frappé au visage, elle est tombée. Je l'ai frappée encore, il y avait du sang sur son visage. Elle m'a demandé de partir. Je ne suis pas parti, j'ai commencé à l'étrangler. J'ai décidé d'avoir du sexe avec avant que son corps ne refroidisse et quand j'ai terminé, j'ai réalisé que son cœur battait encore. J'ai pris un couteau et je lui ai tranché la gorge. Après, j'ai encore eu du sexe avec et j'ai décidé d'écrire ce message.''

La victime n'a rien pu faire pour se défendre contre son agresseur.

L'homme a raconté les horreurs qu'il lui a faites subir dans un récit très détaillé. 

Il a mentionné dans sa lettre que c'était son obsession à avoir du sexe avec elle qui l'avait poussé au meurtre. Il voulait tellement coucher avec elle et ne tolérait pas de la voir en compagnie de l'un de ses amis. Il refusait d'accepter le fait que c'était bel et bien terminé entre eux.

Il a avoué qu'il était allé se faire un sandwich entre deux rapports sexuels avec le cadavre de la victime et c'est excusé aux parents de cette dernière, pour leur avoir pris leur fille unique. Il a ensuite mentionné qu'il était tout simplement dégoûté par ses propres gestes et qu'il n'avait plus le choix de mourir à ce point-ci:

''Je vais aller embrasser Tanya sur son front froid et me préparer pour ma mort.''

La police poursuit son enquête afin de clarifier les circonstances entourant cette horrible histoire. 

Partager sur Facebook
34 34 Partages

Source: Daily Mail
Crédit Photo: Daily Mail