Nouvelles générales : Un bébé dans un état critique parce que ses parents laissaient des rats lui dévorer le visage

Un bébé dans un état critique parce que ses parents laissaient des rats lui dévorer le visage

Horrible...

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
144 144 Partages

Un couple d'adolescents a été reconnu coupable de négligence sévère envers un bébé naissant aux États-Unis et leur histoire sordide est en train de faire le tour du monde à l'heure actuelle. 

Leur petite fille de 15 jours était tellement mal en point lorsqu'elle a été vue par les médecins qu'ils ont dû procéder à une opération de reconstruction du crâne afin de lui venir en aide. 

Si elle était en si mauvaise condition, c'est parce que sa maison était infestée de rats et que ces derniers lui rendaient visite la nuit afin de lui mordre le visage et la tête. Selon ce qui a été rapporté lors du procès, la petite à été mordue à plus de 100 reprises lors de cette période et les parents ne faisaient absolument rien pour lui venir en aide, bien que ses blessures étaient très apparentes. 

Un travailleur social qui a visité la maison, a aussi rapporté que la couverture qui se trouvait dans son lit de bébé était couverte de sang. Ses parents, âgés de 18 et 19 ans, ont admis qu'ils avaient utilisé des drogues très fortes dans les jours précédant l’hospitalisation du bébé. 

Les parents ont eu aussi été victimes d'abus lorsqu'ils étaient enfants et le juge a probablement pris cette information en considération, lorsqu'il les a condamné à purger une sentence de 5 ans de prison chacun pour les gestes qu'ils ont posés. Ils seront éligibles à une libération conditionnelle après seulement 304 jours. 

Selon l'avocat de la défense, il y aurait aussi eu négligence du côté de l'hôpital qui a réalisé l'accouchement. Il avance que le personnel n'aurait jamais dû laisser le couple quitter l'établissement avec l'enfant, puisqu'il était clair qu'ils n'étaient pas aptes à assumer cette responsabilité. 

La petite s'est remise de ses blessures et a été placée en adoption. 

Partager sur Facebook
144 144 Partages

Source: Daily Mail · Crédit Photo: Daily Mail