Nouvelles générales : Un banquier piégé dans un Facebook Live par des chasseurs de pédophiles

Un banquier piégé dans un Facebook Live par des chasseurs de pédophiles

Un banquier de 38 ans a été piégé par des chasseurs de pédophiles qui l'ont confronté dans un Facebook live vu par plus de 130 000 personnes.

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
265 265 Partages

Balachandran Kavungalparambath, un banquier de 38 ans, a été piégé par des chasseurs de pédophiles qui l'ont confronté dans un Facebook live vu par plus de 130 000 personnes. 

L'homme marié et père d'un enfant avait donné rendez-vous à ce qu'il croyait être une adolescente de 14 ans dans sa chambre d'hôtel de Birmingham, en Angleterre. Il avait fait plus de 160 kilomètres (100 miles) pour rencontrer la jeune fille. 

Tout a commencé sur l'application WhatsApp. L'homme a commencé à parler ce qu'il croyait être une jeune fille de 14 ans. «Je veux voir ces beaux yeux», lui a-t-il écrit avant d'ajouter qu'il voulait lui faire l'amour, mais qu'il n'avait pas l'intention de lui faire un enfant. 

«Nous allons prendre une douche à l'hôtel en matinée... une douche ensemble. Serais-tu gênée?» a-t-il demandé par message texte. 

Les chasseurs de pédophiles ont confronté l'homme. Balachandran Kavungalparambath a d'abord dit qu'il croyait que la jeune fille avait 18 ans avant d'admettre qu'elle l'avait bel et bien informé qu'elle n'avait que 14 ans. «Ce n'est pas bien, j'admets mon erreur», a-t-il dit. 

Quand les chasseurs de pédophiles ont lu la conversation que l'homme a tenu avec ce qu'il croyait être une adolescente de 14 ans, il a éclaté en sanglots en prétendant vouloir seulement partager un repas avec elle. 

Alors les chasseurs de pédophiles lui ont demandé de vider le contenu de son sac. À l'intérieur, il y avait des condoms et une bouteille de parfum, ce qui ne laissait aucun doute sur ses intentions. 

Balachandran Kavungalparambath a finalement admis qu'il avait l'intention d'avoir des relations sexuelles avec elle. 

La vidéo, d'une durée de plus d'une heure, s'est terminée avec l'arrestation de l'homme. 

Balachandran Kavungalparambath a perdu son emploi à la Citibanl et il a été emprisonné 15 mois après avoir plaidé coupable. Il a aussi été placé sur la liste des agresseurs sexuels pour 10 ans.

Partager sur Facebook
265 265 Partages

Source: Mirror · Crédit Photo: capture d'écran