Nouvelles générales : Pascal-Hugo répond à ses détracteurs

Pascal-Hugo répond à ses détracteurs

Il met les choses au clair

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
28 28 Partages

Pascal-Hugo a créé tout un remous, jeudi, avec la publication d'une longue entrevue dans Le Devoir, où il expliquait le contexte dans lequel il a décidé de participer à Occupation Double. Le beau PH avoue qu'il s'est inscrit à Occupation Double pour infiltrer l'émission et pouvoir agir en tant qu'agent double, pour pouvoir en tirer de la matière pour sa maîtrise en littérature, ou même pou écrire un livre.

L'article a été partagé plusieurs milliers de fois sur Facebook et les réactions ont été extrêmement nombreuses. Si plusieurs personnes ont applaudi l'initiative en se réjouissant que - pour une fois - on voyait des gens avec de la matière dans une émission de télé-réalité, d'autres ont plutôt affirmé que PH avait tout simplement menti sur ses intentions.

Vendredi, c'est sur son compte Instagram qu'il a tenu à réagir. 

«En lien avec l'article dans Le Devoir. J'aimerais que les gens cessent de juste lire les «click-bait» sensationnalistes des webzines et prennent le temps de lire l'article très intéressant de Catherine Lalonde. Je n'ai pas été un personnage. Vous m'avez vu comme je suis, sans artifice, et amoureux. Ceux qui ne veulent pas faire la distinction entre mon entreprise littéraire et ma personne ne le feront probablement jamais, mais sachez que je n'ai pris personne pour des cons.»

Ça a le mérite d'être clair.

Et vous, qu'avez-vous pensé de la longue entrevue publiée dans Le Devoir? En voici quelques extraits.

«Je voulais faire mon Hunter S. Thompson [auteur de Hell’s Angels et de Fear and Loathing in Las Vegas]. Je voulais prendre des notes, documenter tout ça, parce qu’y a pas grand monde qui a accès à OD, et j’le dis en toute humilité, qui a mes armes, ma capacité d’analyse et d’écrire. J’avais une ouverture sur un monde ultra superficiel, ultra mainstream, complètement inexploré du littéraire.»

«Tu pars là-bas avec les meilleures intentions du monde. Je voulais garder le contrôle de ma narration ; je planifiais. Avec un ami, on avait analysé comment gagner, en checkant grossièrement les autres années. Il y a une récurrence. Le gagnant, c’est tout le temps le gars qui au début est friendly avec tout le monde et qui, sans jamais embrasser ou faire un move sur une autre, vers la semaine 5, 6 ou 7, s’affiche et dit « Ben moi, c’est elle ! », et reste stické jusqu’à la fin.»

«Tsé, personne ne va dans une émission de téléréalité pour trouver l’amour pour vrai. C’est con. C’est ça que je pensais.»

«Je pense honnêtement qu’il n’y a pas assez de contenu dans une émission comme ça pour faire un bon livre.»

Voici les messages de PH pour répondre à ses détracteurs.

Partager sur Facebook
28 28 Partages

Source: Instagram · Crédit Photo: Facebook