Nouvelles générales : On en sait plus sur les raisons qui ont mené à l'accident des Broncos de Humboldt

On en sait plus sur les raisons qui ont mené à l'accident des Broncos de Humboldt

On commence à avoir des réponses

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
66 66 Partages

L'accident qui a décimé l'équipe de hockey des Broncos de Humboldt a assurément représenté l'une des tragédies les plus médiatisées des derniers mois. On a beaucoup entendu parler des seize personnes qui ont perdu la vie dans cet accident et de l'élan de solidarité qui a suivi dans tout le Canada, et dans le monde du hockey, un peu partout à travers la planète.

Mais on a eu très peu de détails concernant les causes de l'accident. Bien sûr, lorsqu'une tragédie de la sorte survient, les gens se questionnent sur ce qui a mené à la collision qui a ultimement été fatale pour 16 membres de l'organisation des Broncos de Humboldt. Mercredi, de nouveaux détails ont commencé à émerger concernant l'enquête qui est toujours en cours pour tenter de déterminer ce qui a causé le terrible accident.

Brad Muir, un ancien enquêteur de la Police provinciale de l'Ontario spécialisé dans les collisions et  expert de ce type d'incidents a été interrogé par la CBC cette semaine et a réussi à donner de nouveaux détails sur la façon probable dont l'enquête avance. Selon lui, il y aura trois composantes sur lesquelles les enquêteurs se concentreront: les véhicules impliqués, les personnes impliquées et l'environnement du site de l'accident lui-même. Muir croit également que les enquêteurs ont déjà une très bonne idée de ce qui est arrivé, mais selon lui, ça pourrait prendre des mois avant que les détails ne soient dévoilés.

«Ce sont des enquêtes très complexes», a affirmé Muir en entrevue avec la CBC. «Je m'attends à ce que les enquêteurs aient déjà une très bonne idée de ce qui a causé la collision dans les premières semaines de l'enquête. Mais ça prendre définitivement des mois pour ficeler tous les détails. Il y a tellement d'éléments à considérer.»

Ce qu'on sait pour l'instant c'est que l'autobus qui transports les Broncos de Humboldt se dirigeait en direction sud sur l'autoroute 35 alors que le camion semi-remorque qui a happé l'autobus de plein fouet roulait sur l'autoroute 335. C'est à l'intersection de ces deux autoroutes que la collision a eu lieu. Selon un graphique fourni par la CBC, on constate qu'un seul des deux conducteurs avait un stop à l'intersection en question.

Bien sûr, le but n'est pas de sauter aux conclusions, mais il est difficile d'imaginer comment un impact de cette intensité aurait pu avoir lieu si le camion semi-remorque avait bel et bien effectué son stop avant l'intersection. Selon Muir, les principales questions que se poseront les enquêteurs porteront précisément sur ce stop. Parmi les questions qui seront posées, il y aura des interrogations autour de la taille du stop, du placement du panneau de signalisation, et sur les avertissements annonçant le stop, plus loin sur l'autoroute.

La bonne nouvelle est que l'ordinateur du moteur du camion impliqué dans la collision a été récupéré et les enquêteurs pourront en tirer de précieuses informations, notamment à quel vitesse roulait le camion au moment de l'impact ainsi que si les freins ont été actionnés dans les secondes précédant l'impact.

On commence donc à avoir un portrait plus clair de ce qui s'est passé et c'est une bonne nouvelle pour le public qui demande des réponses. Mais il faut s'attendre à ce que plusieurs semaines s'écoulent avant qu'on ait les vraies réponses à savoir pourquoi autant de vies ont été perdues en ce tragique vendredi 6 avril.

Partager sur Facebook
66 66 Partages

Source: CBC News · Crédit Photo: Jonathan Hayward/Canadian Press