Nouvelles générales : Le puissant cri du coeur d'une infirmière émeut tout le Québec

Le puissant cri du coeur d'une infirmière émeut tout le Québec

Elle s'attaque directement au ministre Barrette

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
1,997 2.0k Partages

Les Québécois pourront décider, l'automne prochain, s'ils donnent un autre mandat au Parti libéral du Québec. Il est clair que la santé sera l'un des sujets les plus importants de la prochaine campagne et les réformes du ministre Barrette seront analysées de long en large. 

Lundi, une infirmière du nom d'Émilie Ricard s'est tournée vers Facebook pour dénoncer la réforme du système de santé, en partageant sa réalité, en tant que Québécoise qui est sur le terrain chaque jour. Son touchant message a été partagé plus de 12 000 fois, au moment d'écrire ces lignes.

Voici ce qu'elle y dit.

« La réforme du système de la santé est un succès » -Gaetan Barette 

Voici le visage des soins infirmiers.

Hey mon ptit Docteur. Je sais pas où tu puises tes informations, mais c’est surment pas dans la réalité des soins infirmiers. Encore un matin que je finis mon quart de travail, vidée, extenuée, lequel je me suis démené comme une folle car je suis la seule infirmière pour couvrir 70-76 patients(avec une inf. aux et deux PAB.). Troisième nuit en 1 semaine que j’ai des patients qui complique, et quand je dis complique c’est que ils ont fini par décédé dans la semaine(oui en chsld ils ne sont pas là pour s’en aller chez eux mais quand meme) et que suis toute SEULE pour gérer. 

Ca fait parti de mon travail d’intervenir et gérer des situations comme ca, mais habituellement ils y a un travail d’équipe qui se fait. Je dois tout gérer toute seule, en plus de mes autres patients, parce que mon quart ne se met pas sur pause car je suis prise avec un seul patient, l’horloge continue de tournée et les autres patients ont des besoins également. J’ai tellement de stress que je suis courbaturé partout dans mon dos, assez pour m’empêcher de dormir, j’ai pas envie d’aller travailler car j’appréhende le fardeau qui m’attend(pis j’suis pas lâche là, mais un moment donné quand ca lache jamais d’être dans le rush c’est épuisant ). 

J’arrive chez nous et je pleure de fatigue. Je n’ai pas le temps d’aidé ma PAB à faire les changements de culottes d’incontinences parceque je suis « prise » avec mon/ma patiente instable. Donc ces autres patients doivent rester dans leurs urines/selles car ils sont trop lourd pour être changés à une personne. Je dois dire au quart de jour que les patients n’ont pas pu être tous changer due a la situation. Le quart de jour qui commence déjà la journée avec 1-2 PAB en moins, et un surplus de travail. 

Je part de mon quart la tête pleine car j’ai laissé le patient dans un état instable, non satisfaisant et que je n’ai pas pu faire toute mes tâches. Ha et également, 3 matins que j’ai du rester car ils n’y avait pas d’infirmière de jour. J’ai appeller la coordonation une nuit pour savoir si c’était possible d’avoir un surplus dû a la lourdeur de la situation et je me suis fait répondre en riant: « t’es drôle toi, on est rendu en temps supplémentaire obligatoire pour environs 4 étages pis tu me demande un surplus. ». 

Wow, belle réponse, mais en même temps la personne au bout du fil aussi est fatigué de devoir chercher des remplacents et obliger des personnes a rester à temps supplementaires obligés et de se faire chialer après, quand eux meme n’ont pas le contrôle . 

Je finis mes quarts en me demandant quesque je pourrais faire d’autre dans la vie, mais je ne sais pas quoi faire d’autre qu’être infirmière, c’est ma vocation pis je pense que j’suis bonne dans ce que je fais, et que j’ai déjà aimé ce que je fais mais depuis la dites réforme, je regarde « réorientation d’emploi infirmière » sur google un peu trop souvent. Pas normal là???

Hey, j’ai pas envie de voir un membre de ma famille dans ces conditions là??!! C’est dégueulasse. Je suis brisée par mon métier, j’ai honte de la pauvreté des soins que je prodigue dans la mesure du possible. Mon système de santé est malade et mourrant.

Je pense pas être la seule qui est démolie par la réalité des soins infirmiers, on a meme pu le temps de soigné. Les employés tombent comme des mouches. Le mal est physique et mental.

Mais hey, la réforme est un succès.

Partager sur Facebook
1,997 2.0k Partages

Source: Facebook · Crédit Photo: Facebook