Nouvelles générales : Le ministre de l'immigration attaqué par une quarantaine de réfugiés en colère

Le ministre de l'immigration attaqué par une quarantaine de réfugiés en colère

La foule était enragée!

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales

Inger Støjberg, ministre de l'immigration du Danemark, s'est retrouvée entourée d'une foule d'une quarantaine d'immigrants illégaux souhaitant rester au pays, vendredi. 

Elle devait se rendre au centre de rétention administrative pour prendre une photo avec une famille à qui elle avait évité la déportation, mais les autres réfugiés présents étaient en colère de ne pas avoir pu retenir son attention eux aussi, selon des observations de DR. 

Les 40 personnes risquaient toutes d'être déportées dans leur pays d'origine. 

«Quand nous sommes sortis après la visite, la foule est devenue agressive et les gens ont encerclé Støjberg», raconte le journaliste Martin Torpe. 

Les agents de sécurité ont escorté Inger Støjberg jusqu'à sa voiture, mais la foule était de plus en plus enragée. Les réfugiés ont tenté d'empêcher la ministre de quitter en se plaçant devant son véhicule, mais la voiture a démarré en écrasant l'une des personnes présentes. La police a assuré que la femme n'a été blessée que légèrement. 

Voyez l'altercation en vidéo: 

«Ils avaient des gâteaux, des fleurs et des pancartes sur lesquelles on pouvait lire "nous ne sommes pas des criminels". Nous sommes tous considérés comme étant des problèmes et elle n'a choisi de parler qu'à une seule famille», a déploré Valid Rahmatti, une femme qui risque la déportation, en entrevue à Politiken. 

La ministe Støjberg a quant à elle remercié ses agens de sécurité et son chauffeur pour avoir veillé à sa sécurité. «Sans vous, ça se serait mal terminé», a-t-elle écrit sur Facebook.  for keeping her safe. “Without you it could have ended completely wrong,” she wrote on Facebook. 

Le Danemark a accueilli près de 21 000 réfugiés lors de la crise de 2015. L'année suivante, le pays n'en a accepté que 6 072. 

Source: RT · Crédit Photo: capture d'écran