Nouvelles générales : Le «blanchiment du pénis» de plus en plus populaire en Thaïlande

Le «blanchiment du pénis» de plus en plus populaire en Thaïlande

Tous les détails ici...

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
1,041 1.0k Partages

Une clinique en Thaïlande offre depuis peu une opération de «blanchiment du pénis» et affirme qu'elle traite environ 100 hommes par mois. L'opération, qui consiste à traiter le sexe et les aines au laser, a créé une onde de choc dans la population, qui est à la fois sous le choc et alarmée, mais la clinique affirme que la demande ne cesse de croître.

C'est depuis six mois que le Lelax Hospital, à Bangkok, offre la controversée intervention et selon les informations disponibles, entre trois et quatre opérations du genre sont réalisées chaque jour.

C'est un client qui se plaignait des zones sombres de son entrejambe qui a démarré la mode, il y a quelques mois.

«De nombreuses personnes nous posent des questions à ce sujet», a affirmé le directeur du département de dermatologie et de traitement au laser du Lelax Hospital en entrevue avec l'AFP. «Nous devons être vigilants parce qu'il s'agit d'une partie du corps très sensible», a-t-il ajouté, en précisant que la plupart des clients sont âgés entre 22 et 55 ans et qu'on bon nombre provenait de la communauté LGBTQ thaïlandaise.

«Je pense que c’est un marché dans lequel il est intéressant d’entrer, cela nous permet de proposer le traitement suprême à nos clients, que ce soit les hommes ou les femmes," a-t-il ajouté, toujours en entrevue avec l'AFP.

Le traitement coûte environ 800 $ canadiens et demande cinq sessions. La procédure a reçu une visibilité immense, jeudi, alors que l'hôpital a publié des photos d'un homme en train d'être traité.

Dans ce pays obsédé par la couleur de la peau, toutes les opérations de blanchiment sont extrêmement populaires, mais également très controversées. 

Pensez-vous que cette mode va se rendre jusque chez nous?

Partager sur Facebook
1,041 1.0k Partages

Source: Daily Mail · Crédit Photo: Daily Mail