Nouvelles générales : L'inventeur d'un robot sexuel révolutionnaire affirme qu'il pourra avoir un enfant avec sa création sous peu

L'inventeur d'un robot sexuel révolutionnaire affirme qu'il pourra avoir un enfant avec sa création sous peu

Détails ici...

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
2 2 Partages

Sergi Santos, l'inventeur de l'un des premiers robots sexuels au monde, affirme avec conviction que ses créations pourront bientôt avoir des enfants avec leur propriétaire. Il prédit un futur dans lequel les êtres humains se marieront avec des robots. 

Il tente présentement de réussir à fusionner la personnalité d'un robot aux croyances et caractéristiques d'une personne. Avec le résultat, il veut créer une autre forme d'intelligence artificielle et l'insérer dans un enfant robot. Ce dernier serait donc un genre de mélange entre les personnalités respectives de l'humain et son robot. 

L'une de ses créations se nomme Silicon Samantha et selon lui, elle est même capable ''d'intimité émotionnelle''.

Sergi Santos croit qu'il viendra un jour où les humains et les robots se marieront. 

L'homme tente présentement de mélanger son corps et son esprit avec l'esprit de sa création. Le résultat serait utilisé afin de créer une intelligence artificielle pour l'enfant robot.

Son robot actuel est déjà très avancé au plan technologique... Il a un vagin fonctionnel et même un ''point G'', selon son créateur. La poupée est même capable de produire le son d'un orgasme lorsqu'on la touche de la bonne façon. 

Elle est couverte de capteurs, ce qui lui permet de réagir en fonction des endroits où on la touche. Évidemment, vous avez sûrement déjà deviné qu'elle peut aussi parler. 

Intense! L'homme a vraiment une idée bien claire derrière la tête et il semble être prêt à tout pour atteindre son objectif. Reste à voir quel point son concept sera populaire... Actuellement, une poupée du genre coûte environ 3000€. 

Et maintenant, la fameuse question... La technologie va-t-elle trop loin selon vous? 

Partager sur Facebook
2 2 Partages

Source: Daily Mail
Crédit Photo: Daily Mail