Nouvelles générales : Intimidé à cause de la couleur de ses cheveux, il fait une deuxième tentative de suicide à l'âge de 12 ans

Intimidé à cause de la couleur de ses cheveux, il fait une deuxième tentative de suicide à l'âge de 12 ans

Tous les détails ici.

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
54 54 Partages

L'intimidation est l'un des plus grands fléaux de notre époque et encore aujourd'hui, on assiste à de bien tristes situations impliquant de jeunes enfants. Le harcèlement de façon continue mène parfois au suicide et il serait grand temps que ça cesse, mais certaines histoires nous rappellent qu'il y a encore beaucoup de travail à faire à ce niveau. 

Brian Birchall est une jeune garçon australien âgé de 12 ans et son histoire touche de nombreuses personnes à l'heure actuelle... N'en pouvant plus d'être intimidé en raison de ses cheveux roux, il a tenté de s'enlever la vie tout récemment. Il a courageusement accepté de parler de son expérience:

''Ça a commencé avec mes cheveux roux... Après, ça a été les surnoms puis les batailles... Ça devenait de pire en pire.''

C'est encore pire lorsqu'on sait qu'il s'agissait d'une deuxième tentative de suicide de la part de Brian, en seulement un mois. Il en est à sa septième école en autant d'années et peut facilement comprendre son désespoir. 

À un certain point, il s'infligeait lui-même des blessures afin de changer le mal de place:

''Je me frappe à la tête parce que j'ai envie de battre les jeunes qui m'intimident parce que j'en ai plus qu'assez. C'est devenu trop.''

Sa mère a ensuite décidé de le garder à la maison afin de le protéger, même si c'est contre la loi:

''Si je brise la loi en gardant mon fils en sécurité, venez m'arrêter. Emprisonnez-moi.''

L'année dernière, Brian a été battu par 6 jeunes pendant trois longues minutes à l'école et lorsque sa mère s'est présentée à l'école en après-midi, les intimidateurs de son fils ne se sont pas gênés pour se moquer d'elle. Manifestement, la famille est à bout de ressource et ne sait plus quoi faire afin de remédier à la situation. 

Brian passe maintenant ses journées à jouer à des jeux vidéos chez lui et ne fréquente plus l'école parce qu'il n'en a plus la force. Il préfère se faire mal que de faire face à ses intimidateurs et on peut facilement le comprendre. 

Le frère de Brian dénonce l'école pour son inaction et a lancé une campagne afin de sensibiliser les jeunes. Tout récemment, le petit a eu la chance de rencontrer le chanteur Ed Sheeran, qui voulait lui témoigner son support:

L'histoire fait jaser et c'est une bonne chose, mais Brian est toujours privé de scolarité en ce moment. Son éducation est en jeu, mais c'est avant-tout sa santé psychologique qui est le plus affectée. 

La direction de son école a affirmé qu'elle ne tolérait pas l'intimidation dans son établissement et qu'elle s'efforçait de prendre des mesures rapidement lorsque du harcèlement survenait. Manifestement, le message ne passe pas auprès des jeunes et c'est à l'école de veiller à ce que la situation se redresse. 

Triste et choquant...

Partager sur Facebook
54 54 Partages

Source: Daily Mail · Crédit Photo: Daily Mail