Nouvelles générales : Des milliers de manifestantes seins nus prennent la rue afin de lutter contre les abus faits aux femmes en Israël

Des milliers de manifestantes seins nus prennent la rue afin de lutter contre les abus faits aux femmes en Israël

Tous les détails ici.

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
74 74 Partages

Des milliers de femmes ont pris la rue hier en Israël afin de manifester contre le viol ainsi que toutes formes d'abus faits aux femmes. Elles réclamaient entre autres le droit de s'habiller comme elles le veulent et de nombreuses manifestantes ont donc marché seins nus à Tel Aviv afin de faire entendre leur voix, dans un rassemblement festif et très coloré. 

Le mouvement Slut Walk revendique le respect inconditionnel des droits des femmes et battait son plein hier en Israël. Des milliers de femmes ont répondu ''présente'' à l'appel et elles étaient invitées à se vêtir de façon très légère afin de passer un puissant message. 

Elles revendiquaient le droit de s'habiller comme elles le veulent sans être blâmées pour les crimes sexuels commis envers elles et se sont assurées de passer leur message de façon claire et nette. 

Le mouvement a vu le jour au Canada en 2011, après qu'un policier ait fait une déclaration extrêmement controversée, alors qu'il donnait une conférence dans une école. Il avait alors mentionné que les femmes ''devraient éviter de s'habiller comme des ''traînées'' pour ne pas être victimisée.''

Il a donc mis le blâme sur l'habillement des victimes et ses propos ont soulevé une controverse majeure aux 4 coins du globe. C'est donc dans ce contexte que le mouvement a vu le jour et aujourd'hui, ces femmes marchent seins nus afin de demander le droit de se vêtir comme elles le veulent, sans avoir à craindre d'être agressées en raison de leur habillement. 

Les organisateurs sont bien clairs à propos de la mission et des revendications du mouvement:

''Encore cette année, nous ne pouvions marcher en paix dans les rues, mêmes si les rues sont autant à nous qu'à eux. Encore cette année, notre corps a été considéré comme étant une propriété publique. Encore cette année, nous ne pouvions refuser sans être insultées, peu importe ce qu'on faisait, ce qu'on portait, ce que nous disions, ils nous traitaient de traînées.''

''Nous allons leur montrer que ''traînée'' est un mot qu'ils ont inventé afin de nous rendre faibles, pour nous blâmer pour les crimes contre nous. Nous n'avons aucunement l'intention de l'accepter.''

La manifestation a fait grandement jaser et c'était exactement le but! 

Toutes ces femmes et leurs revendications sont en train de faire le tour du monde en ce moment et elles continueront tant et aussi longtemps que des femmes seront victimes d'injustices, en raison de leur sexe.  

Partager sur Facebook
74 74 Partages

Source: Daily Mail · Crédit Photo: Daily Mail