Nouvelles générales : Des centaines de Russes dévalent les pentes en bikini afin de pulvériser un record du monde

Des centaines de Russes dévalent les pentes en bikini afin de pulvériser un record du monde

Wow!

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
52 52 Partages

Tout près de 2000 skieurs très légèrement vêtus se sont réunis à Sochi en Russie afin de participer à ce qu'on a qualifié «d'événement de ski le plus fou de la planète.» Ces nombreux amateurs de sports de glisse étaient tous en maillot de bain alors que la température avoisinait les 12 degrés et les images de l'événement circulaient sur le web un peu plus tôt, en début de journée. 

2000 personnes étaient présentes sur place et il y en avait 1800 qui avaient un objectif bien précis en tête! Ces derniers tenteront de battre le record mondial pour la plus grande descente en ski réalisé par des gens en maillot de bain. 

L'événement débutait jeudi dernier et prendra fin aujourd'hui au courant de la journée.

 

Le record du monde actuel pour une descente du genre a été réalisé à Sochi en 2016, alors que 1008 personnes avaient participé à l'événement. En 2017, un homme sibérien a tenté de battre ce record avec 1498 skieurs et planchistes, mais n'a pas été en mesure de fournir assez de preuves pour que son exploit soit reconnu. 

Comme vous avez pu le constater, les participants arrivent à garder le moral malgré le temps froid! De nombreuses activités sont organisées sur place afin d'animer les personnes présentes et on constate vite qu'il s'agit d'une journée très haute en couleur. Les gens semblent avoir beaucoup de plaisir sur les images!

Imaginez comment ça doit être frisquet d'emprunter le remonte-pente en maillot de bain! 

Notre coup de cœur de la journée:


Ils sont beaux! On leur souhaite d'arriver à battre le record et ça ne devrait être qu'une formalité. Rien ne peut plus les arrêter maintenant...

À lire aussi...

Une femme transgenre révèle LA raison pour laquelle est elle heureuse d'avoir conservé son pénis

Pour une personne transgenre, le coming out est certainement l'un des moments les plus délicats de tout le processus... Maintenant, imaginez si une personne devait vivre cette expérience trois fois plutôt qu'une? 

Jolene Dawson est une femme transgenre de 21 ans et le moins que l'on puisse dire, c'est que son parcours est très peu commun. À l'adolescence, alors qu'elle était encore un garçon, elle a annoncé à ses parents qu'elle était homosexuelle. Un peu plus tard, elle leur a annoncé qu'elle était transgenre et tout récemment, elle leur annonçait finalement qu'elle préférait les femmes et qu'elle était lesbienne. 

Elle a donc dû faire trois coming out en quelques années seulement! Elle a réalisé qu'elle n'était pas tant attirée par les hommes, après en avoir rencontrés plus d'une centaine via l'application Tinder. 

Il y a environ un mois, elle s'est mise à fréquenter un couple hétérosexuel et elle a réalisé qu'elle avait plus de plaisir lorsqu'elle avait du sexe avec la femme, que lorsqu'elle en avait avec l'homme. De fût donc une révélation très importante pour elle.

En entrevue, elle a affirmé qu'elle était heureuse d'avoir conservé son pénis pour une raison bien précise. Maintenant qu'elle souhaite rencontrer des femmes, elle se dit qu'elle sera mieux outillée pour les satisfaire sexuellement, avec un appareil génital masculin:

''Je suis contente d'avoir conservé mon pénis, ça va vraiment m'aider. J'ai réalisé que je ne voulais pas être un homme, pourquoi est-ce que je voudrais en fréquenter un?''

Si son pénis est toujours intact, on ne peut en dire autant du reste de son corps. Elle affirme avoir dépensé plus de 50 000$ en chirurgies esthétiques et ça se remarque assez facilement lorsqu'on voit ses photos. 

Elle affirme maintenant qu'elle a très hâte de fréquenter des femmes et elle a officiellement modifié son statut sur Tinder, afin de s'afficher en tant que lesbienne. 

On lui souhaite d'arriver à trouver la perle rare et surtout, d'arriver à trouver un peu de stabilité dans sa vie.

Partager sur Facebook
52 52 Partages

Source: Daily Mail
Crédit Photo: Daily Mail