Nouvelles générales : DERNIÈRE HEURE: Un important tremblement de terre fait de nombreux blessés
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

DERNIÈRE HEURE: Un important tremblement de terre fait de nombreux blessés

Histoire en développement

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
71 71 Partages

Un tremblement de terre d'une magnitude de 6,4 sur l'échelle de Richter a fait de nombreux blessés, dimanche, dans la province de Kermanshah dans l'ouest de l'Iran, selon ce rapportent les autorités locales. Au total, 115 blessés sont rapportés selon les premières informations disponibles. C'est à 17 kilomètres au sud-ouest de la ville de Sar-e Pol-e Zahab que l'épicentre du séisme a été localisé, selon l'Institut de géophysique.

La province de Kermanshah se situe prés de la frontière avec l'Irak et la région a été frappée par plusieurs tremblement de terre au cours des dernières années. La majorité des blessés sont situés dans la ville de Sar-e Pol-e Zahab et dans la ville voisine, Gilan-e Gharb, selon ce que rapporte l'agence de presse iranienne Fars, qui cite les propos du gouverneur de Kermanshah, Houshang Bazvand.

La secousse principale a été suivie de sept répliques de moindre importance, dans l'heure qui a suivie. La région a encore bien en mémoire le violent tremblement de terre de novembre 2017 alors qu'une secousse meurtrière de 7,3 sur l'échelle de Richter avait tué pas moins de 620 personnes en plus de faire 12 000 blessés dans la province de Kermanshah. Le tremblement de terre avait également tué huit personnes en Irak et endommagé pas moins de 30 000 maisons.

Au mois d'août dernier, un séisme de 6,0 sur l'échelle de Richter avait également frappé l'Iran, tuant deux personnes et faisant 255 blessés. Le pays est dans une zone très à risque d'un point de vue sismique puisqu'il se trouve au chevauchement de deux plaques tectoniques. Il y a 15 ans, en décembre 2003, un tragique tremblement de terre avait complètement anéanti la ville historique de Bam, située dans la province de Kerman, dans le sud-est de l'Iran. 31 000 personnes avaient alors perdu la vie.

Toutes nos pensées vont vers la famille et les proches des personnes touchées en ces moments particulièrement difficiles. Espérons que le bilan ne s'alourdira pas trop au cours des prochains jours et que les personnes blessées s'en tireront avec le moins de séquelles possible. C'est dans ce genre de moment qu'on réalise à quel point on est chanceux de vivre dans une zone épargnée par les activités sismiques...

Partager sur Facebook
71 71 Partages

Source: TVA Nouvelles
Crédit Photo: Fotolia