Nouvelles générales : DERNIÈRE HEURE: Tremblement de terre de 6,9 dans une région très touristique

DERNIÈRE HEURE: Tremblement de terre de 6,9 dans une région très touristique

Inquiétant...

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
576 576 Partages

Un tremblement de terre d'une magnitude de 6,9 sur l'échelle de Richter a frappé l'île indonésienne de Lombok, dimanche, deux semaines après le séisme qui a fait plus de 460 morts dans la même région. Si la plus récente secousse a été moins importante que celle du 5 août, elle a néanmoins fait craindre le pire aux habitants.

Une autre secousse légèrement moins forte avait également frappé l'île, quelques heures plus tôt.

«Le séisme a fait paniquer certaines personnes qui ont fui leur maison», a affirmé à la chaîne Metro TV Sutopo Purwo Nugroho, porte-parole de l'agence nationale de gestion des catastrophes. «On ne nous a pas signalé de victimes ou de dégâts (importants) mais les gens sont traumatisés.»

L'épicentre a été détecté au sud-ouest de la ville de Belanting, à une profondeur de sept kilomètres. Selon des témoins interrogés par l'Agence France Presse, la secousse a été ressentie fortement jusque dans l'est de l'île.

On rapporte des importants glissements de terrain, notamment dans le parc national du Mont Rinjani. Des habitations se sont effondrées, dont des postes de contrôle utilisés par des randonneurs qui effectuaient l'ascension du mont Rinjani.

«J'étais en train de conduire pour aller livrer de l'aide aux évacués quand les poteaux électriques ont commencé à se balancer. J'ai réalisé que c'était un séisme», a déclaré Agus Salim, un habitant, dont les propos sont rapportés par l'AFP. «Les gens ont commencé à crier et à courir dans les rues.»

Toujours selon les informations de l'AFP, la secousse a été ressentie dans la capitale de l'île de Lombok, Mataram, et sur l'île voisine de Bali, reconnue pour être un lieu très prisé par les touristes.

«Tout le monde est sorti en courant. Ils se rassemblent dans des champs complètement à découvert, ils sont toujours terrifiés», a déclaré Endri Susanto, un habitant de Mataram.

«Tout le monde est traumatisé par les précédents séismes parce que les répliques ne semblent jamais devoir s'arrêter.»

Voici quelques images captées sur les lieux du tremblement de terre et partagées sur les médias sociaux:

Rappelons que le tremblement de terre du 5 août avait fait 460 morts, selon le plus récent bilan officiel des autorités.

Partager sur Facebook
576 576 Partages

Source: TVA Nouvelles
Crédit Photo: Fotolia