Nouvelles générales : DERNIÈRE HEURE: Fusillade dans une école, au moins 20 morts
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

DERNIÈRE HEURE: Fusillade dans une école, au moins 20 morts

C'est d'une tristesse infinie...

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
4,529 4.5k Partages

C'est une véritable tragédie qui a eu lieu, mercredi, alors qu'un élève de 18 ans a fait feu dans l'école où il étudiait à Kertch, en Crimée, tuant environ une vingtaine de personnes avant de se suicider, selon les médias locaux. La fusillade a été suivie d'une violente explosion à l'intérieur du bâtiment du lycée technique, en fin de matinée, mercredi.

«L'auteur de l'attaque s'est suicidé avec une arme. C'est un élève de quatrième année de cet établissement. Son corps a été découvert dans la bibliothèque», a affirmé le premier ministre de Crimée Sergueï Aksionov sur la chaîne de télévision Rossiya 24, en ajoutant que l'auteur de la tuerie n'avait «pas d'antécédents judiciaires».

Un bilan provision fait état de 19 morts et d'environ 40 blessés, selon les informations disponibles au moment d'écrire ces lignes. Il n'était pas possible de confirmer si le compte de 19 morts comptait le tueur ou non.

«L'examen préliminaire des corps indique que (les victimes) sont mortes de blessures par balle», a précisé le Comité d'enquête, selon ce que rapporte l'Agence France Presse.

«J'ai entendu des tirs au premier étage. Nous nous sommes tous précipités dans le couloir où des gens étaient en train de courir et de hurler qu'un homme avec une mitraillette tirait sur tout le monde», a raconté à l'AFP un élève qui a souhaité conserver l'anonymat.

«Ensuite, il y a eu une puissante explosion mais heureusement j'étais déjà dehors. J'ai vu l'onde de choc qui a brisé les fenêtres», a-t-il ajouté au téléphone, toujours en entrevue avec l'AFP.

Le Comité d'enquête affirme qu'il ne s'agit pas d'un acte terroriste, mais plutôt d'une tuerie de masse causée par un seul et unique individu. On ne connaissait pas le motif de la fusillade, au moment d'écrire ces lignes.

Des images partagées sur les médias sociaux qui viennent des caméra de surveillance de l'établissement scolaire montrent le jeune homme avec des cheveux courts, un t-shirt blanc et un pantalon noir portant une arme à la main.

Selon le premier ministre de la Crimée Sergueï Aksionov, l'assaillant, qui recevait une bourse pour ses études, n'avait jamais fait preuve d'agressivité dans son collège.

Toutes nos pensées vers la famille et les proches des victimes, en ce moments particulièrement difficiles.

Partager sur Facebook
4,529 4.5k Partages

Source: DailyMail
Crédit Photo: Ayoye