Nouvelles générales : DERNIÈRE HEURE: Décision majeure du Canada suite aux violences en Haïti
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

DERNIÈRE HEURE: Décision majeure du Canada suite aux violences en Haïti

Ça brasse..!

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
85 85 Partages

Les derniers jours ont été tumultueux, en Haïti, après que des scènes d'anarchie et de violence aient pris d'assaut le pays, suite à une hausse importante des prix du pétrole. 

Samedi soir, le gouvernement canadien suggérait à ses ressortissants d'éviter tout voyage non essentiel vers Haïti. Et dimanche, on apprend que le Canada a tout simplement décidé de fermer son ambassade en raison de la crise qui secoue le pays. Voici ce qu'on peut lire sur le compte Twitter officiel de l'Ambassade du Canada en Haïti: «Veuillez noter que l’ambassade du Canada sera fermée demain le lundi 9 juillet»

Voici le Tweet en question:

Le gouvernement haïtien est revenu sur sa décision d'augmenter de façon importante le prix des carburants, suite au soulèvement populaire. Mais c'était trop peu trop tard pour calmer la population.

À Port au Prince, la capitale du pays, des scènes d'anarchie ont été remarquées, tandis que le retour à la normale continue de se faire attendre. Des groupes armés de gens habillés en civil ont été aperçus dans divers quartiers du centre ville, des commerces ont été attaqués et cambriolés, tandis que les forces de l'ordre tentent tant bien que mal de contrôler la situation, en tirant en l'air et en utilisant des grenades lacrymogènes. 

L'Agence France Presse rapporte qu'au moins quatre personnes ont perdu la vie dans les émeutes, depuis vendredi.

Tout comme la France, le Canada a décidé de fermer son ambassade en attendant que la situation se calme. Bien sûr, les ressortissants Canadiens qui se trouvent en Haïti peuvent toujours contacter l'ambassade pour recevoir de l'assistance.

«Les Canadiens ayant besoin d’une aide consulaire d’urgence peuvent nous contacter au 2812-9000 et suivre les instructions ou par courriel au prncecs@international.gc.ca», a déclaré le gouvernement sur Twitter.

C'est suite à l'annonce, vendredi, d'une augmentation des prix de l'essence de 38%, du prix du diesel de 47% et du prix du kérosène de 51% à partir du samedi 7 juillet à minuit que la situation s'est envenimée.

«Si le président reste encore un jour de plus, le jeu va prendre une tout autre allure: on va couper les routes et tout brûler, parce que nous, on n'a plus rien à perdre», a déclaré un manifestant à l'Agence France Presse.

Voici quelques images captées sur les lieux des manifestations et partagées sur les médias sociaux:

La ministre des Affaires étrangères du Canada, Chrystia Freeland, a fait la déclaration suivante, suite à la situation en Haïti:

« Le Canada est préoccupé par la violence et les troubles civils continus en Haïti. Nous exhortons toutes les parties au calme et au respect de l’État de droit, pour assurer la sécurité et le bien-être des personnes touchées par la violence.

« Les Canadiens se tiennent aux côtés du peuple d’Haïti en ces temps difficiles, et nous offrons nos plus sincères condoléances aux victimes de la violence.

« Nous invitons les voyageurs canadiens à surveiller les conseils aux voyageurs du gouvernement du Canada, ainsi que les bulletins de nouvelles et les conseils des autorités locales.

« Les Canadiens qui ont besoin d’une aide consulaire d’urgence peuvent communiquer en tout temps avec le bureau du gouvernement du Canada le plus près ou avec le Centre de surveillance et d’intervention d’urgence d’Affaires mondiales Canada à Ottawa, en composant le +1-613-996-8885 à frais virés ou en envoyant un courriel à sos@international.gc.ca. »

Partager sur Facebook
85 85 Partages

Source: TVA Nouvelles
Crédit Photo: Ayoye