Nouvelles générales : DERNIÈRE HEURE: Au moins 31 morts dans deux attentats suicide perpétrés par des fillettes

DERNIÈRE HEURE: Au moins 31 morts dans deux attentats suicide perpétrés par des fillettes

C'est horrible!

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
10,908 10.9k Partages

Une véritable tragédie a eu lieu, dimanche, dans le nord-est du Nigeria alors des attentats suicide suivis d'attaques à la grenade ont fait au moins 31 morts, selon l'Agence France-Presse. Mais le détail le plus troublant de cette histoire c'est que les attentats ont été perpétrés par des fillettes. 

Ce sont les djihadistes du groupe terroriste Boko Haram qui ont utilisé six fillettes, dont les têtes arrachées ont été retrouvées sur les lieux des attaques, par les services d'urgence. Selon un responsable du gouvernement qui s'est confié à l'AFP en demandant de conserver l'anonymat, les fillettes étaient âgées de moins de dix ans.

«On s'est rendu compte que les attaques suicide avaient été perpétrées par six fillettes dont les têtes arrachées ont été retrouvées sur les lieux du drame par des secouristes. Elles avaient entre sept et dix ans», a-t-il affirmé en entrevue avec l'AFP.

Les deux attaques ont eu lieu dans la ville de Damboa, dans l'État de Borno, dans la nuit de samedi à dimanche. Selon les plus récentes informations disponibles, le bilan ferait état de 31 morts et de plusieurs blessés.

Les attaques visaient des personnes qui célébraient la fête de l'Aïd, qui souligne la fin du ramadan.

Selon des témoins, des djihadistes ont lancé des grenades dans la foule juste après les attentats suicide pour faire encore plus de victimes.

«Le dernier bilan fait état de 31 morts mais celui-ci pourrait grimper car il y a de nombreuses personnes blessées qui risquent de ne pas survivre», a affirmé un responsable soulignant qu'un grand nombre de personnes avaient été blessées par des tirs de roquettes deux minutes après la double attaque suicide.

Toutes nos pensées aux familles et aux proches des victimes en ces moments particulièrement difficiles. 

Partager sur Facebook
10,908 10.9k Partages

Source: La Presse · Crédit Photo: Ayoye