Nouvelles générales : DERNIÈRE HEURE: Au moins 11 morts et 40 blessés dans un attentat suicide
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

DERNIÈRE HEURE: Au moins 11 morts et 40 blessés dans un attentat suicide

Histoire en développement

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
10,797 10.8k Partages

C'est une véritable tragédie qui a eu lieu, dimanche, alors qu'au moins 11 personnes ont perdu la vie et plus de 40 autres ont été blessées dans des attentats suicide visant des églises, en Indonésie. Les attaques ont été perpétrées par six membres d'une même famille, dont deux enfants, et ont été revendiquées par le groupe armé État islamique.

Les attaques ont eu lieu vers 7h30 heure locale dans trois églises différentes de Surabaya, la deuxième ville de l'archipel indonésien, située dans la partie orientale de l'île de Java.

La police nationale a confirmé qu'une famille de six personnes était responsable des attaques. La famille était composée des deux parents, de fils de 16 et 18 ans ainsi que de jeunes filles de 9 et 12 ans. 

L'organe de propagande de Daech, l'agence Amaq a affirmé que trois attaques kamikazes ont fait des morts et des blessés parmi les gardiens des églises et des chrétiens dans la ville de Surabaya.

Le président indonésien, Joko Widodo a réagi fortement à cette tragédie, affirmant: «Nous devons nous unir contre le terrorisme».

Selon des témoins, un des attentats a été commis par une femme voilée accompagnée de deux enfants. Des images publiées par les médias locaux montrent une voiture en feu de laquelle s'élevait une épaisse fumée noire, ainsi qu'un corps gisant devant la porte de l'une des églises visées.

Voici des images captées sur les lieux de l'une des attaques:

Ces attaques terroristes surviennent quelques jours après que cinq policiers et un détenu aient été tués suite à des 'affrontements dans une prison de haute sécurité en banlieue de Jakarta. Daech avait revendiqué l'attaque, mais la police indonésienne avait écarté l'implication de ce groupe.

Rappelons qu'une attaque au couteau a coûté la vie à deux personnes, samedi, dont l'assaillant qui a été abattu par les forces de l'ordre, en plein coeur de Paris. 

L'assaillant est Khamzat Azimov, un Français de 20 ans. 

Khamzat Azimov est né en novembre 1997 en Tchétchénie (Russie) et il a été naturalisé français en  2010, a précisé une source judiciaire à BFMTV. Il a grandi dans une famille de réfugiés à Strasbourg avant de déménager avec ses parents à Paris. 

Il était fiché S en raison de liens indirects avec une personne se trouvant en Syrie et il était également inscrit au Fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT). 

Toutes nos pensées à la famille et aux proches en ces temps particulièrement difficiles.

Partager sur Facebook
10,797 10.8k Partages

Source: Agence France-Presse
Crédit Photo: Ayoye