Nouvelles générales : À l'école secondaire, ses intimidateurs la traitaient de «lépreuse», aujourd'hui elle est gagne des concours de beauté

À l'école secondaire, ses intimidateurs la traitaient de «lépreuse», aujourd'hui elle est gagne des concours de beauté

Tous les détails ici...

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
2 2 Partages

Luissa Burton a 27 ans. Depuis qu'elle est toute petite elle souffre d'eczéma. À l'école secondaire, elle se faisait constamment intimider en se faisant traiter de lépreuse ou de lézard en raison de ses plaques de peau sèche.

Sa faible estime d'elle-même a baissé encore plus lorsqu'à 19 ans elle a été diagnostiquée comme souffrant de psoriasis. Mais elle a réussi à surmonter ses complexes pour devenir une une reine de beauté internationale. Elle continue de souffrir de certains problèmes de peau, mais elle a appris à accepter son corps et à s'assumer telle qu'elle est.

Voici son inspirante histoire.

Plus jeune, elle se faisait constamment intimider en raison de ses problèmes de peau. Les surnoms de lézard ou de lépreuse revenaient souvent lorsque les gens parlaient d'elle à l'école. Quelques années plus tard, lorsqu'elle a été atteinte de psoriasis en raison de périodes de stress intense à l'Université Nottingham, sa confiance en elle en a encore pris un sérieux coup.

Elle se sentait complètement brisée et sale. Elle affirme que des étrangers s'arrêtaient fréquemment dans la rue pour rire de ses problèmes de peau. Comme on peut l'imaginer, elle a fondu en larmes en plein milieu de la rue à plusieurs reprises.

Aujourd'hui, elle a réussi à surmonter tous ses complexes pour vivre son rêve de devenir mannequin. Elle participe à des compétitions de beauté à travers le monde.

Elle a décidé de prendre la parole pour sensibiliser les jeunes à l'importance de la confiance en soi. «C'est presque devenu une mission personnelle de montrer aux gens que j'ai réussi à devenir une mannequin, malgré mes problèmes de peau.»

Elle affirme que l'intimidation horrible qu'elle a subie à l'école s'explique par un manque de connaissance à propos de la maladie dont elle souffre, ce qui l'a complètement isolée des autres jeunes.

«J'espérais tout simplement que ma peau disparaisse. Je ne voulais plus devoir endurer ça. Avec l'eczéma et les boutons qui venaient et qui partaient lorsque j'étais jeune, c'était vraiment difficile de bien vivre avec moi-même.»

Mais dès son plus jeune âge, elle s'est découvert un amour pour les performances et elle a toujours aimé poser pour les photos et prendre part aux pièces de théâtre à son école.

C'est à l'âge de 14 ans qu'elle s'est fait remarquer par une agence de mannequinat.

«Ça m'a aidé à solidifier ma confiance en moi.»

Aujourd'hui, elle reçoit fréquemment des messages de gens qui souffrent de psoriasis pour avoir des conseils sur les traitements et les meilleures façon de mieux vivre avec cette condition.

«J'aime le fait que les gens se sentent à l'aise de venir vers moi pour des conseils. Et le sentiment de savoir que je peux les aider à se sentir mieux est tout simplement incroyable. Mon but est de montrer aux gens que les commentaires négatifs des autres de devraient jamais nous empêcher de tout faire pour réaliser nos rêves.»

Quelle belle leçon de vie!

Partager sur Facebook
2 2 Partages

Source: Daily Mail · Crédit Photo: Daily Mail