Affaires : Ça va très mal pour les magasins Dollarama...

Ça va très mal pour les magasins Dollarama...

Aouch...

Publié le par Grands titres dans Affaires
Partager sur Facebook
782 782 Partages

2018 aura été dure pour Dollarama. Le détaillant québécois a perdu plus du tiers de sa valeur en bourse et a reçu des critiques très sévères de la part d'analystes boursiers.

C'est en septembre que tout a déraillé pour Dollarama, lors de la publication de ses résultats financiers de deuxième trimestre. Des résultats qui ont été jugés insatisfaisants par les analystes et qui ont provoqué la chute du titre de la compagnie québécoise.

«Un détaillant brisé et vulnérable», a simplement statué la firme Spruce Point, qui soutient que Dollarama, pour attirer davantage de clients dans ses magasins, a provoqué des hausses de prix avec des articles à 2 $, à 3 $ et à 4 $ afin de soutenir la croissance de ses ventes comparables. 

L’action de Dollarama a plongé de 36% depuis son sommet annuel le 12 septembre et 14% depuis les allégations du vendeur à découvert Spruce Point Capital au sujet de sa riche évaluation, ses marges et ses pratiques comptables, diffusées le 31 octobre.

En 2017, Dollarama a déclaré des profits nets de 519 millions $ sur des revenus de 3,3 milliards $.

En réaction aux critiques, Dollarama a annoncé le retour d’articles à 1,25 $ et moins dans ses magasins.

«Nous allons commencer avec cette stratégie et dépendamment des résultats, nous pourrions prendre d’autres décisions», a expliqué le président et chef de direction de Dollarama, Neil Rossy.

Rappelons que Dollarama a aussi ouvert dans les derniers jours son service en ligne... service qui a toutefois généré son lot de critiques avec des frais de livraison de 18$ et une gamme de produits fortement réduite.

Partager sur Facebook
782 782 Partages

Source: TVA
Crédit Photo: Radio-Canada